Vue d’ensemble de la compétition

Les Nigérians de Sunshine Stars avaient annoncé la couleur dès avant le coup d’envoi de la phase de poules de la Coupe de la Confédération Orange. « Nous sommes ici pour remporter le trophée », répétaient-ils à l’envie. Après les deux premières journées, force est de constater que l’équipe qui effectue ses premiers pas sur la scène continentale est la seule à avoir signé deux victoires. La première devant le DC Motema Pembe (2-0), la deuxième, à Alger, devant la JS Kabylie (2-1)#. Un troisième succès consécutif lui entrouvrirait largement les portes des demi-finales. Pour cela, il lui faudra aller s’imposer à Fès face à son dauphin, le MAS qui compte quatre points à son actif et qui n’a pas non plus perdu lors des deux premières journées.

« Personne ne nous fait peur », clame avec insistance Gbenga Ogunbote, l’entraîneur de l’équipe d’Akure surnommée les « Agagu Boys ». « Nous n’avons pas l’expérience des autres, peut-être, mais notre force, nous la puisons dans un mental à toute épreuve », ajoute-t-il. Le match de Fès sera sans doute le test le plus important pour les Nigérians. Sur les cinq matches disputés cette saison à la maison, le MAS en a remporté quatre, concédant un nul inattendu à Sahel SC en seizième de finale aller avant de battre son adversaire quinze jours plus tard à Niamey. Mais que ce soit les Béninois de l’USS Kraké, les Soudanais d’El Khartoum, les Zambiens de Zesco United ou les Algériens de la JS Kabylie, ils sont tous repartis chez eux avec 0 point dans la musette.

Les vice-champions en titre du Maroc aspirent à la succession du FUS de Rabat qui, il y a moins d’un an, avait inscrit son nom au palmarès de la Coupe de la Confédération Orange alors que le club ne figurait, au départ, que parmi les gros outsiders de l’épreuve. Et le MAS, c’est une bonne pointure au-dessus. En cas de victoire contre les Sunshine Stars, les Marocains prendraient la tête de leur poule avant d’aller défier les Nigérians quinze jours plus tard chez eux.
L’autre rencontre du groupe B verra la JS Kabylie recevoir le DC Motema Pembe. Les deux formations occupent les deux dernières places avec respectivement 0 et 1 point ce qui ne les condamne naturellement pas après deux journées. Mais tout nouveau faux pas serait rédhibitoire pour l’une comme pour l’autre. Depuis qu’il est de retour à la tête de l’équipe, Moussa Saïb répète que cette épreuve ne figure pas à son calendrier, que son effectif est trop juste en nombre et aussi en qualité et que sa volonté est de ramener la JSK au sommet du football national avant d’avoir de grandes ambitions continentales ; Dans le camp adverse la situation n’est pas meilleure, loin s’en faut. Le Daring Club Motema Pembe à la suite de ses mauvais résultats dans les compétitions nationales et dans la Coupe de la Confédération, a limogé, le 4 août, l’entraîneur Andy Magloire M’Futila et son adjoint Adede Moke. M’Futila est le quatrième entraîneur du club à connaître la même situation cette saison après Lazare Milosevic, Adede Moke et Mohamed Nabi Nassredine. C’est le DTN en personne, Joeph Mukeba Mulamba, qui conduira les « Immaculés » en Algérie et pour la préparer il a emmené, au début de la semaine, tous ses nouveaux joueurs en stage en Tunisie.  

A Abidjan, l’ASEC Mimosas, qui n’a pas encore retrouvé ses marques après une saison tronquée par les événements qu’a connus la Côte d’Ivoire, reçoit le deuxième club nigérian en compétition, Kaduna United. Maurice Cooreman, comme son homologue de Sunshine Stars, Gbenga Ogunbote, répète, lui aussi, qu’il va gagner le trophée. Ce qui ne lui a pas interdit d’aller se faire battre lors de la deuxième journée à Tunis. Les Ivoiriens seront privés des services de leur attaquant Nigérian, Kayode Olarenwaju, actuellement avec l’équipe du Nigeria en Colombie, où il dispute la Coupe du monde U-20. Mais l’effectif ivoirien ne maque pas de joueurs de qualité. Sébastien Desabre sait pouvoir compter sur les Mangoua Kesse, Bougouhi Jean-Jacques, N’Gossan Antoine et autres Bouah Koffi pour aller bousculer la défense de Kaduna. Cooreman devra d’ailleurs peut-être composer avec des absences, plusieurs joueurs et non des moindres, Emmanuel Bivan, Emmanuel Ambroise, Siman Yusuf, Jude Aneke, Femi Balogun et Papa Idris étant partis faire des essais en Europe. Mais, le groupe A est très serré au vu des premières journées et les quatre équipes pourraient même se retrouver à égalité dimanche soir à mi-parcours. Cependant le Club Africain, à Tunis, aura les faveurs du pronostics face à Interclube de Luanda qui reste pourtant sur une victoire en championnat devant Santos FC (3-1) qui vient de lui permettre de recoller au peloton de tête à six points derrière le trio composé de Kabuscorp, Petro Atletico et Recreativo Libolo.

Le programme

Groupe A
13/08/2011 Club Africain – Interclube   22:00
14/08/2011 Asec Mimosas – Kaduna Utd   15:30   

Classement:
1. Sunshine Stars, 6 points
2.MAS Fès , 4 points
3.Moema Pembe, 1 point
4.JS Kabylie, 0 point
Groupe B
12/08/2011 JSK – DCMP   22:00
13/08/2011 MAS – Sunshine   22:00   

Classement:
1.Interclube, 4 points
2. Club Africain, 2 points
3. Kduna Utd, 2 points
4.ASEC Mimosas, 1 point

Source : cafonline.com

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 × 3 =