« On a encore nos chances intactes » (YEBOAH)

Après le match Interclube – ASEC Mimosas, les entraîneurs et capitaines des deux équipes donnent leurs impressions et une analyse objective sur cette rencontre. Les Mimos ont manqué de réalisme et en ont payé le pris. Mais la route est encore longue et il est toujours possible de renverser la vapeur dans 2 semaines à Abidjan, contre le Kaduna FC, à Abidjan#.

António CALDAS (Entraîneur d’Interclube)
« L’InterClube a été plus réaliste »
«Ce fut un bon match face à un adversaire de bon niveau et extrêmement bien organisé.  L’ASEC Mimosas est une grande équipe. Elle a beaucoup d’expérience. Elle a bien joué contre nous, ce dimanche après-midi. Mais Interclube a été plus réaliste et a pu l’emporter. Mon équipe s’est montrée très solidaire et combative dans le jeu. C’est une victoire qui nous permet d’arracher les trois premiers points à domicile. Nous allons continuer sur cette lancée ».

Pedro Manuel Henrique dit Pedro (Capitaine d’Interclube)
« Cette victoire fait notre affaire »
« La Formation d’Interclube a joué et gagné cet après-midi pour l’Angola. Elle continuera à se battre pour défendre ses couleurs et celle de l’Angola. Cela dit, on vient de remporter une belle victoire devant une très bonne équipe de l’ASEC Mimosas. Cela arrange nos affaires. On va essayer d’enchaîner avec d’autres victoires pour augmenter nos chances d’accéder aux demi-finales ».

Sébastien DESABRE (Entraîneur de l’ASEC Mimosas)
« L’expulsion d’Okou nous a affaiblis »
« On a encaissé le but de la défaite sur une erreur défensive, en première mi-temps. On a essayé ensuite d’égaliser, mais le deuxième carton jaune infligé OKOU Zahui, en seconde mi-temps, est injuste. Cela nous a affaiblis. On a également manqué de percussion en attaque et cela ne nous a pas aidés. Interclube est une équipe solide qui s’appuie sur de bonnes individualités. Elle a mérité sa victoire ».

YEBOA Daniel (Capitaine de l’ASEC Mimosas)
« Gagner le prochain match pour se relancer »
« Après un match nul et une défaite, cela devient difficile pour nous. Mais on joue un mini-championnat. On a perdu un match à Luanda, mais pas la compétition. On a encore nos chances intactes. On va travailler pour gagner les prochains match et se relancer dans ce tournoi ».

Propos recueillis par notre envoyé spécial à Luanda K.I.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 × 3 =