Les réactions

Les Mimos viennent d’obtenir leur ticket pour la finale de la Coupe Nationale en battant l’AFAD, 2 buts à 1. Voici les réactions d’après match.

#Sébastien DESABRE (Entraîneur principal)

« Nous avons fait une bonne 1ère mi-temps mais nous avons relâché physiquement dans le dernier quart d’heure avant la fin du match. Une baisse due à l’enchaînement des matches mais surtout à la grosse dépense d’énergie lors du match face au Club Africain de Tunisie, le dimanche dernier. Nous avons essayé de faire tourner l’effectif, mais la tâche n’a pas été facile.
Je tiens à féliciter mes joueurs qui, malgré la fatigue ont fait preuve d’une force de caractère exemplaire. Ce match a été bénéfique pour nous car il nous a permis de travailler physiquement mais aussi de forger notre mental. Nous sommes dans une dynamique de victoire et c’est de bon augure pour le déplacement en Angola, mais il va falloir mettre toutes les chances de notre côté en récupérant au maximum pour être prêts physiquement.
En ce qui concerne l’AFAD, j’ai personnellement supervisé cette équipe qui produit un football de qualité. Elle nous a battues en match amical à Sol Béni. Nous avons mis un système en place à l’entraînement bien suivi par les joueurs et cela a porté ses fruits.
A niveau du groupe, certains joueurs traînent encore des blessures, mais pour le moment on essaie de faire avec, surtout au niveau de l’attaque avec l’absence de Bakayoko et de Kayodé. L’arrivée de Brefo nous a permis de changer notre système de jeu, et cela nous réussit bien pour l’instant. »

YEBOAH Daniel (capitaine de l’ASEC Mimosas)

« Cette victoire est le fruit du travail et de l’organisation tactique mis en place à Sol Béni.
Ce match a été très engagé, il a fallu garder son calme face à l’AFAD qui est une équipe qui produit un beau football.
Je regrette cependant la qualité du ballon et de la pelouse qui ont joué sur mes performances.
Nous éliminons l’AFAD, mais il faut dire que la défense est à féliciter même s’il y a encore quelques imperfections que nous nous attèlerons à travailler pour être prêts le dimanche prochain. »

S. DJAVA

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

16 − quinze =