Les réactions d’après-match

Pour son premier match de poule, en Coupe de la Confédération, l’ASEC Mimosas a concédé un match nul (1 – 1) au Club Africain de Tunis. C’était le dimanche 17 juillet, dernier, au stade Robert Champroux de Marcory.
Au bout des 90mn, les acteurs principaux de cette rencontre ont fait part de leurs impressions :#

Sébastien DESABRE (Entraîneur principal de l’ASEC Mimosas) :

« Je ne suis pas déçu. Nous nous attendions à des adversaires de poule plus coriaces. Nous avons fait une meilleure deuxième mi-temps. La première aurait été meilleure si nous avions concrétisé nos trois occasions nettes de buts. Nous n’avons pas été assez réalistes.
Je note quand même une grande générosité dans la débauche d’énergie des joueurs qui n’ont malheureusement pas été récompensés par le gain du match. Mais rien n’est encore joué. Il reste encore 5 matches. Même si nous avons fait une contre- performance à domicile, nous avons la possibilité d’être dans les deux premiers de la poule ».

YEBOAH Daniel (Capitaine de l’ASEC Mimosas)

«La leçon de cette rencontre est qu’un match de football se joue sur 90mn, souvent plus. Nous n’avons pas su garder notre acquis et nous avons concédé ce nul aux Tunisiens. C’est déplorable, mais nous n’avons pas le moral bas. Ce résultat est pareil pour nos adversaires de poule. Il doit nous emmener à redoubler d’effort pour les matches à venir, car nous repartons à zéro ».

FAOUZI Benzarti (Entraîneur du Club Africain de Tunisie)

« L’ASEC est une bonne équipe que je connais. Nous avons essayé de bloquer les offensives de l’ASEC Mimosas depuis sa base, pour l’empêcher de jouer dans les couloirs et de procéder à des balles longues dans le dos de notre défense. Cela nous a réussis et nous avons obtenu ce résultat que je juge positif ».

Wajdi MECHERGUI (joueur Tunisien, expulsé au cours du match)

« Le score de 1 but partout est un bon résultat pour nous. Il est très difficile d’arracher un tel résultat à l’ASEC Mimosas à Abidjan. Je suis satisfait de l’issue du match mais je trouve mon carton rouge très sévère ».

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

17 + 3 =