Le grand rival, l’Africa Sports

Carte d’identité

L’Africa Sports est l’un des clubs les plus populaire et les plus titrés de l’échiquier du football ivoirien.
Cette équipe a vu le jour le 27 avril 1947 à Treichville.
De la volonté de Pierre Zokou, Pierre Doua Sery dit Mogador, Léon Blé, Pascal Bailly, Albert Guigui, le Club Sportif Bété (CSB) est devenu Africa Sports (inspiré du nom d’un journal de l’époque « Afrique Sport »).
Le premier président est élu et se nomme Léon Blé. L’emblème du club est l’Aigle.
Aujourd’hui, cette équipe, aux couleurs « vert et rouge » est dirigée par Eric Tiacoh intérimaire du président élu Kuyo Téa Narcisse.#

Palmarès

L’Africa Sports est le deuxième club le plus titré en Côte d’Ivoire, derrière son éternel rival, l’ASEC Mimosas. Elle s’est fait un nom sur le continent grâce à une continuelle présence dans les grandes compétitions organisées par la CAF.
Les Oyés n’ont pas encore dans leur vitrine, la plus prestigieuse des Coupes Africaine mais ils l’ont raté de peu en 1986, en finale, devant le Zamalek d’Egypte, aux tirs au but après un score de 2 buts partout dans les temps réglementaires.
L’Africa Sports a à son actif, 2 Coupes d’Afrique des vainqueurs de Coupe (1992 et 1999), une Supercoupe d’Afrique(1992), 3 Coupes UFOA (1985, 1986 et 1991) et 1 Coupe de l’AOF(1958).

Sur le plan national, les Vert et Rouge livrent une bataille féroce aux Jaune et noir pour l’obtention des lauriers.
Dans cette lutte, ils s’en sortent pour le moment avec 17 titres de champion de Côte d’Ivoire, 15 Coupes nationales et 10 Trophées Félix Houphouët-Boigny. On pourrait ajouter également le trophée du « Tournoi des Africains », joué en début de cette saison 2011.

Effectifs

Simplice De Messé Zinsou, est l’un des plus illustres dirigeants des Oyés.
En concurrence avec Me Roger Ouégnin (PCA de l’ASEC Mimosas, le rival), il recourt à des joueurs étrangers tels que Rashidi Yékini, Thompson Oliha, Adjibadé Babaladé, Gabriel Okolossi James Smith, Ebo Mens, Joseph Antoine Bell et bien d’autres. Ces derniers seront d’un apport inestimable aux Aiglons.
Outres ces grands noms de joueurs expatriés, l’Africa Sports a également fourni de grands joueurs nationaux aux Eléphants de Côte d’Ivoire.
Les Bily Jean Paul, Lébry Manawa Jerôme, Monguéhi Guéhi François, Gnahoré Dépié Emile, Sacré Abiali, Guédé Gba Ignace, Lago Bailly, Sékou Bamba de Karamoko, Miézan Pascal, Kader Keïta, pour ne citer que cela, ont eu de bons moments avec l’équipe nationale de Côte d’Ivoire.

Aujourd’hui, la nouvelle génération Oyé, se nomme Derou Rouxel Franck, Blagnon Goué, Cissé Abdoul Karim, Sanogo Mohamed Viéra, Coulibaly Dalla, Kouamé Magloire, Sanogo Sekou Junior, Eze Patrick Friday, Ouattara Baba Salia.
Ces jeunes sont encadrés par le tout nouvel entraîneur Penan Jean-Marc qui a pris les reines de l’équipe après la défection du coach Serbe Doko Kokovic.

Valeur Actuelle

L’Africa Sports a entamé cette saison 2011 avec d’énormes difficultés. Son Président en exercice, Kuyo Téa Narcisse a été obligé de s’éloigner de l’équipe après la crise post électorale qu’a connu le pays.
Le jeune Eric Tiacoh qui assure l’intérim a alors hérité d’une équipe avec des joueurs qui manquaient à l’appel.
Les Oyé ont donc entamé le championnat de Ligue 1, avec deux défaites subies lors des 2e et 4e journée.
Avec les retours dans l’effectif de Blagnon Goué, Banh Ben Adama, Kouakou Serge et autres, les Aiglons retrouvent leur marque. La JCAT en Ligue 1 et l’AS Athletic d’Adjamé, en 1/16e de finale de la Coupe nationale en ont subi les conséquences.

H.Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

onze − 4 =