3 questions à Kouakou N’Doua Irénée

L’ASEC Mimosas est revenue d’Angola avec un match nul (1 – 1), synonyme de qualification pour la phase de poule de la Coupe de la Confédération.
Au match aller, à Abidjan, les Mimos avaient écrasé les Militaires Angolais sur le score de 4 buts à 0.
Kouakou N’Doua Irénée qui est l’auteur de la passe décisive du but inscrit par son coéquipier, Bakayoko Adama, répond aux questions relatives au déplacement en Angola#.

Comment s’est déroulé le séjour de l’ASEC Mimosas en Angola?

Je dirais que le séjour à Luanda a été agréable parce que nous y avons obtenu notre qualification.
Nous étions logés dans un bel hôtel où l’accueil était très acceptable.
L’Angola est un beau pays avec des immeubles en construction et de belles plages.
Le voyage en lui-même, a été un peu difficile. Nous avons fait près de 16 heures de vol à l’aller comme au retour.

Tu es le passeur décisif du but inscrit par Bakayoko Adama, à la 16e mn de jeu. Peux-tu, nous décrire l’action?

Le ballon m’est parvenu par Koné Bakary, du côté droit. J’ai d’abord fait une feinte de frappe et glissé ensuite le ballon, bien dosé, dans le dos des deux défenseurs centraux angolais pour placer Bakayoko sur orbite.
Face à face, avec le gardien de but du Primeiro, Bakayoko n’a eu aucun mal à mettre le ballon dans les filets adverse.

Après la qualification, les adversaires de poule sont connus. Quels jugements portes- tu sur cette poule A ?

C’est une poule très relevée avec des pays renommés dans le domaine du football. Nous ne connaissons pratiquement pas le niveau de nos adversaires, mais à ce stade de la compétition, toutes les équipes sont à respecter.

Nos adversaires se méfieront de nous parce que nous avons inscrit beaucoup de buts et encaissons peu, depuis la Ligue des champions. Je crois beaucoup en notre équipe qui peut faire encore mieux que ce qu’elle a déjà fait.

Propos recueillis par H.Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre × trois =