ASEC Mimosas qualifiée ! (1-1)

Après sa large victoire de l’aller (4-0), à Abidjan, lors de la manche aller, il y a quinze jours, l’ASEC Mimosas vient d’arracher son ticket qualificatif pour les quarts de finale de la Coupe de la Confédération, à la formation du Primeiro de Agosto qu’elle a contrainte au nul (1-1), cet après-midi, au stade Conqueiros de Luanda.

L’ASEC Mimosas n’est pas une équipe que l’on peut battre facilement par cinq voire six buts d’écart. Carlos MANUEL, l’entraîneur du Primeiro de Agosto, qui assurait que son équipe renverserait la vapeur, à domicile, vient de l’apprendre à ses dépens. Au lieu du scénario spectaculaire qu’il prédisait pour son équipe, c’est à un scénario catastrophe qu’il a été confronté. Ses joueurs ont été contraints de sortir les tripes pour sauver la face devant leurs nombreux supporters en cherchant le match nul après que BAKAYOKO Adama, l’attaquant mimosas, bien mis sur orbite par KOUAKOU N’Doua Patrick Irénée, a ouvert la marque (19’). Finalement, c’est Amandio DA COSTA dit Amaro qui obtient l’égalisation pour les siens sur un poteau rentrant suite à une frappe soudaine et puissante (79’) qui a trompé l’excellent YEBOAH Daniel.

Les Jaune et Noir avaient bien préparé leur affaire. Bien en place, motivés et agressifs, ils ont piégé les Rouge et Noir dans leur propre jeu : le combat physique. Le match étant très engagé sur ce plan. Mais les Mimos s’en sont bien sortis aussi grâce à leur maîtrise technique et à leur solidarité. Interdisant leurs 30 derniers mètres à leurs adversaires, les joueurs de Sébastien DESABRE ont bien manœuvré dans l’entre-jeu pour placer des contre-attaques rapides dont l’une d’elles amena l’ouverture de la marque. Mais les Angolais se sont quand même créé de bonnes occasions  de but. Et il a fallu un excellent YEBOAH Daniel pour sauver les meubles  (24’) lorsqu’il s’est bien pris, en deux temps, pour repousser un tir puissant à bout portant de João MARTINS, puis en déviant d’une claquette, en corner, une reprise de volée de Diveluca NASCIMENTO dit Bena.

vant  de repousser un penalty de  LUVUMBO Pedro dit Bua, qui venait d’entrer en jeu à la place de Bena ( 59’). Mais il était écrit quelque part que Primeiro ne marquerait pas plus d’un but dans ce match. Puisqu’avant le penalty manqué, Bena, en embuscade au second poteau, manquait l’immanquable en voyant son tir passer à côté (42’). Puis sur le penalty repoussé par YEBOAH, la reprise du tireur manquait complètement le cadre alors que le portier mimos tentait de se relever. Puis, ce fut au tour de Pedro DOMINGOS dit Fofana qui, après avoir perforé la défense de l’ASEC et seul face à YEBOAH, a vu sa balle piquée renvoyée par le montant gauche du portier mimosas.

Les joueurs de DESABRE, plus frais que leurs adversaires, en seconde période, auraient pu  faire la différence si le portier Wilson ALEGRE n’avait pas eu la baraka sur une frappe à bout portant de BOUGOUHI qui venait de remplacer BAKAYOKO Adama  (71’). ET sur une contra-attaque menée par KOFFI Gautier, le latéral droit mimos n’avait pas hésité à servir KAYODE Olarenwaju, finalement sanctionné d’une position de hors-jeu.

Mais le nul (1-1) suffit au bonheur des Mimosas qui se qualifient pour la première fois de leur histoire aux matches de poules de la Coupe de la Confédération.

Une victoire pour Yves LAMBELIN
L’ASEC MIMOSAS dédie la qualification pour les ¼ de finale de la Coupe de la Confédération à Monsieur Yves LAMBELIN, Président du Groupe SIFCA, l’un des pères fondateurs de l’Académie MimoSifcom dont sont issus 7 des 11 titulaires, et 3 remplaçants du match de ce jour (soit 10 joueurs au total).

De notre envoyé spécial à Luanda
KONE Ismaël.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

14 − quatre =