Les réactions

L’ASEC Mimosas a signé par une courte victoire, mais très précieuse, sa rentrée en championnat de Ligue1, hier après-midi, au stade Robert Champroux de Marcory.
Les Mimos ont battu les Militaires de la SOA, sur le score de 1 but à 0.
La fin du match a donné l’occasion aux protagonistes de faire la critique de cette opposition :

#
Sébastien DESABRE (Entraîneur principal de l’ASEC)

« Commencer le championnat par une victoire est toujours intéressant, même si dans le jeu, il reste encore des choses à améliorer.
Nous n’avons eu que 4 jours pour récupérer, après notre match de dimanche dernier contre les Angolais du Primeiro de Agosto. Et aujourd’hui, nous étions en face d’une équipe qui n’a pas joué le week – end. Cette situation était moins avantageuse pour nous.
Ce que je note d’intéressant est que nous avons marqué et avons su gérer notre acquis jusqu’au bout. Ce qui n’avait pas été le cas face au Raja et devant la JCA.
Je sais que nous sommes capables d’autres choses.
Nous travaillons d’autres valeurs, dont la solidarité du groupe.
Cette victoire récompense le travail accompli par les joueurs chaque jour à Sol Béni ».

Camara Vakaba (Entraîneur principal de la SOA)

« Malgré la défaite, nous avons fait un bon match.
Ce n’est que le début du championnat, et tout début est difficile.
Ce match nous a permis de voir les défaillances de notre équipe et donc de pouvoir les corriger pour mieux négocier nos futures rencontres.
Nous jouons déjà, ce dimanche, contre l’US Bassam et j’espère que nous obtiendrons notre première victoire ».

Diomandé Ahmed (Capitaine de l’ASEC Mimosas)

« Le match a été un peu difficile, surtout en deuxième mi-temps où nous avons senti un peu de fatigue dans les jambes.
Le plus important était de conserver le but acquis en première période de jeu, pour assurer les 3 points. Et cela nous l’avons fait.
Le prochain match, à San pedro, contre le Séwé, s’annonce difficile également, mais l’état d’esprit actuel du groupe, nous permettra encore de prendre le dessus ».

Propos recueillis par
H. Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

treize − 1 =