«Michaël est un joueur très actif »

SERI Jean Michaël, ou Gallardo pour ses coéquipiers, du nom de Marcello Gallardo, l’ancien meneur de jeu Argentin, est une valeur sûre du football ivoirien. Ce milieu de terrain Mimos, porteur du N°14, ambitionne de faire une grande carrière sportive avec le plus grand club de la Côte d’Ivoire.#

Séri Michaël avant l’ASEC Mimosas

Né le 19 juillet 1991 à Grand-Bereby, dans le sud –Ouest de la Côte d’Ivoire, SERI Jean Michaël a commencé à taper véritablement dans le ballon rond, dès l’âge de 5 ans. Il habite la commune de Yopougon, au quartier Niangon. Il est aperçu, un peu plus tard par le coach Yéo, du centre de formation « les Pigeons verts ».
Avec ce dernier, il participe à un test de recrutement du centre de formation Cyril DOMORAUD. Il intègre ce centre en 1999.
Le petit SERI suit pourtant un cursus scolaire à l’école primaire « les Présidents » du quartier Sideci. Il profite des jours de non classe pour passer du côté du centre de formation de football Cyril DOMORAUD, sis à Cocody Angré, la Dibis.

Brillant à l’école, il atteint la classe de seconde, après sa réussite à l’examen du BEPC.
C’est à partir de cette classe que le jeune SERI fait le choix d’abandonner ses études au lycée garçon de Bingerville, pour se consacrer entièrement au football.
Ses parents n’acceptent pas ce choix. Il est boudé et privé de petits cadeaux. Mais rien y fait, Michaël a décidé de ne jouer qu’au foot. Il fait convoquer son père par le président délégué du centre de formation pour assister à l’un de ses matches. Mis devant le fait accompli, le papa SERI n’a plus le choix face à la détermination de son fils.

Au centre Cyril DOMORAUD, Michaël participe au tournoi des centres de formation en 2003. Son équipe est battue en finale par celle de l’Académie MimoSifcom.

Un peu plus tard, en 2006, il joue le championnat de division d’honneur et contribue à la monter de son équipe dans le championnat de 3e division.
Vu son immense talent, il est prêté à l’Africa Sports pour 2 saisons à partir de l’année 2007.

A l’Africa Sports, le jeune milieu de terrain, fait éclater son talent en Ligue 1 aux yeux du public sportif ivoirien. Il remporte le championnat national en 2007 et en 2008 avec les Oyés.

Au terme du prêt avec les Vert et rouge, il reçoit une offre des Jaune et noir en 2009.

SERI à l’ASEC Mimosas

« Mon président m’a appelé pour me dire que le PCA de l’ASEC Mimosas me voulait évoluer dans son équipe. Cette nouvelle m’a émerveillé d’autant plus que l’ASEC Mimosas est le meilleur club de Côte d’Ivoire. J’ai donc donné mon accord et j’ai signé avec les Mimos. »
L’Africa Sports perd un de ses pions essentiels au profit du rival, l’ASEC Mimosas.
Michaël intègre le groupe du Coach Maxime Gouamené.
Les saisons 2009 et 2010 sont des saisons moyennes pour les Mimos qui remportent néanmoins les championnats et les Coupes FHB de ces saisons là.

La saison 2011 à l’ASEC est marquée par l’arrivée du nouvel entraîneur français Sébastien DESABRE.
« C’est un entraîneur qui a déjà imprimé sa marque au jeu de l’équipe. Sa stratégie est différente de tout ce que j’ai vu au paravent. Je crois que cet entraîneur fera de très bonnes choses avec l’ASEC Mimosas. », qualifie SERI Jean Michaël.
Haut de ses 1,68m pour 69 kg, l’international Olympique voudrait lui aussi réaliser avec l’ASEC Mimosas, le rêve de tout joueur africain: Remporter la Ligue des champions africains.

SERI et les loisirs

SERI Jean Michaël est un élégant et charmant garçon qui aime bien les promenades et les invitations à manger dans les maquis et restaurants. Il adore également les sorties détente à la plage mais par-dessus tout, il aime la compagnie de sa petite amie après son boulot.

Avis du Coach

Michaël est un joueur très actif sur le terrain avec une bonne vision de jeu et une qualité de passe qui permet à l’équipe d’enchaîner des mouvements offensifs intéressants.
Il sait également se comporter en travailleur défensifs pour le collectif.
Il doit cependant faire attention à ne pas mettre trop de facilité dans ses choix techniques.

C’est un joueur créatif qui va dans le sens de ma philosophie du football.

H.Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

7 − un =