Bakayoko relate le séjour et le match

L’ASEC Mimosas est rentrée à Abidjan hier, mardi 22 mars, à 15h. Elle est revenue avec dans sa valise, le ticket qualificatif en 1/8e de finale de Ligue des Champions 2011.
A son arrivée, Bakayoko Adama, selectionné avec les Eléphants A, de Côte d’Ivoire pour le prochain match des éliminatoires de la CAN 2012, contre le Béninà Accra, a bien voulu nous relater le film de la qualification.#

Bonjour Adama, félicitations pour votre qualification.
Peux-tu, nous dire comment s’est déroulé votre séjour en terre Zimbabwéenne ?

Nous avons effectué un bon séjour au Zimbabwe. Nous sommes arrivés à Harare, la veille du match. L’accueil a été correct. Mais nous étions un peu sous le coup de la fatigue du long voyage. Grâce au staff technique et aux médecins, la récupération s’est bien déroulée. Nous étions prêts pour le jour « j ».

Comment avez –vous abordé ce match ?

J’ai été titularisé en début de rencontre. Nous sommes rentrés difficilement dans le match. Nos attaques n’ont pu être malheureusement concrétisées par des buts. L’équipe du Motor Action procédait par des longs ballons qui nous ont mis quelques fois en difficulté. Mais notre défense a su gérer cette situation et nous avons obtenu le match nul, qui conduisait automatiquement à la séance des tirs au but.
A 2 mn de la fin du match, j’ai cédé ma place à Halidou Garba.

Comment s’est déroulée la séance des tirs au but ?

J’étais sur le banc de touche lors de la séance des tirs au but. Je n’ai pas eu le courage de regarder cette séance jusqu’au bout. Je n’ai vu que les tirs des deux premiers tireurs de l’ASEC.
Lorsque Daniel a arrêté le 3e tir du Motor Action, c’était la joie mais pas encore la fête. Il a fallu attendre le but de Séri Michaël, notre 4e tireur, pour jubiler. La fête pouvait maintenant commencer.
Nous étions au paradis.
C’est une belle victoire, vu la situation dans laquelle elle a été obtenue. Elle nous motive encore plus.

Tu es sélectionné pour la seconde fois en équipe nationale A pour le match des éliminatoires de la CAN 2012, contre le Benin. Comment as-tu accueilli cette autre bonne nouvelle ?

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le lendemain du match, à table, pendant le déjeûner, certains camarades m’ont informé en ces termes :« Ton papa (Zahoui) t’a encore sélectionné avec les éléphants pour le match des éliminatoires de la CAN 2012 ». L’information avait été donnée par Daniel qui lui, l’avait reçue via internet. J’étais encore plus heureux.
Maintenant, mon objectif est de jouer ce match, pour prouver ma valeur à toute la nation.

Cliquer sur ce lien pour vivre en images le retour des Mimos.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un × quatre =