BRAVO MIMOS !!!!!!

Compte-tenu de la situation en Côte d’Ivoire, nous vous rappelons que la CAF a décidé que cette confrontation disputée à Harare se jouait sur un seul match.

Le contexte particulier de cette opposition, sans match retour et donc sans aucun droit à l’erreur a entraîné les deux entraîneurs à ne pas prendre de risque. C’est donc à un match très tactique auquel nous venons d’assister et c’est aux tirs aux buts que la décision a du se faire.#

La première mi-temps de ce match a été assez équilibrée même si le champion zimbabwéen a eu  quelques occasions brillamment annulées par un brillant Daniel YEBOAH. Les joueurs sont ainsi  retournés aux vestiaires sur le score nul et vierge de 0-0.

Au cours de la seconde période, la tension était palpable et aucune équipe n’a pu faire la différence.

Conformément au règlement de la CAF en cas de match unique, il n’y a pas de prolongations et les deu équipes se départagent aux tirs aux buts.

A cet exercice, ce sont les ivoiriens qui ont su maîtriser leurs nerfs et ont été plus efficaces pour l’emporter par 4 tirs aux buts à 2 grâce aux réalisations de KOUAKOU Irénée, Halidou GARBA, OKOU Zahui Stéphane et SERI Jean-Michael et aux exploits de Daniel YEBOAH.

En l’emportant aujourd’hui, l’ASEC Mimosas se qualifie pour les 1/8ème de Finale de la Ligue des Champions et y affrontera le vainqueur de l’opposition entre le RAJA de Casablanca (Maroc) et la Stade Malien (Mali), dans le courant du mois d’Avril.

Cette victoire est fantastique car notre équipe a dû faire face à d’innombrables difficultés et malgré tout, elle a réussi grâce à son caractère et à une foi inébranlable en ses qualités, à se défaire d’un champion zimbabwéen qui a n’a rien lâché.

Bravo aux joueurs, à l’entraîneur et à tous ceux qui, grâce à leur travail à Abidjan et à Harare, ont rendu possible cet exploit. Nous sommes fiers de vous tous.

BRAVO MIMOS !!!!!

Benoît You

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

trois + 13 =