1997 – 1998 : Enfin le sacre continental

La triste histoire de 1995, en finale de la Coupe d’Afrique des clubs champions, sera vite mise dans les oubliettes en 1998, l’année du cinquantenaire de l’ASEC Mimosas.

Cette année restera à jamais gravée dans les mémoires des Actionnaires.

Après donc le rêve brisé des années 95-96, nous vous proposons de revivre les années 97-98 ou l’ASEC a obtenu le sacre continental.#

En 1997, plusieurs changements sont effectués au niveau de l’équipe de l’ASEC Mimosas. Michel Bassolé, le buteur de l’équipe est transféré à El Ettifaq de Damman en Arabie Saoudite. John Zaki, l’international nigérian (rentré au bercail) et Sié Donald Olivier sont de  retour après un passage en 1995 pour Zaki et un périple Japonais pour Donald. L’international Burkinabé, Zongo Mamadou dit Bébéto (transfuge du Racing Club de Bobo) rejoint Kalou Bonventure pour former un duo d’attaque magique. Et pour  couronner le tout, Oscar Fulonne, entraîneur dans les années 80, est à nouveau à la tête de l’équipe Jaune et noir.

Tout ceci redonne une âme  à l’équipe de l’ASEC Mimosas. Ce nouveau visage permet aux Mimos de reconquérir le titre de champion de Côte d’Ivoire et de remporter leur 11ème Coupe nationale en infligeant une défaite historique (4 – 0) à leur rival, l’Africa sport, en finale, le mercredi 6 août, au stade Municipal de Bouaké. 

 1998 est l’année du cinquantenaire de l’ASEC Mimosas. Les Actionnaires et toute la famille Jaune et noir organisent une grande procession dans la ville d’Abidjan pour commémorer l’évènement. Les résultats sportifs sont éloquents malgré le départ en Hollande
 du Duo Kalou-Zongo.

La 22e édition de la Coupe Félix Houphouët-Boigny est remporté haut les mains, en étrillant encore l’Africa Sports sur le score de 3 buts à 0, au stade Municipal de Bouaké, le dimanche 4 janvier. L’ASEC Mimosas conserve son titre de champion de Côte d’Ivoire.
Mais l’objectif principal des Mimos est la Coupe d’Afrique.

Les Burkinabés du Racing Club de Bobo-Dioulasso seront les premiers à faire les frais de cette ambition. Ils sont battus en aller et retour en 1/16e (4-1 à Abidjan et 1-0 à Ouagadougou).

La qualification pour la phase des poules passe par les Gabonnais du FC 105 en 8e de finale. Les Gabonais mordent la poussière à Abidjan (2 – 0) avant d’obtenir un match nul (2 – 2) à Libreville.

L’ASEC Mimosas est qualifiée pour la phase des poules et se situe dans la poule A en compagnie des Marocains du Raja Athlétic Club, des tanzaniens du Young Africans et des Sud Africains du Manning Rangers.

L’ASEC sort vainqueur de cette poule et affronte en finale, les Zimbabwéens du Dynamos FC de Harare vainqueur de la poule B.
Le 13 décembre 1998 restera à jamais gravé dans les mémoires des Actionnaires. L’ASEC Mimosas réalise son rêve. Après un nul blanc à Harare en match aller de la  finale, elle l’emporte 4-2 à Abidjan, au stade FHB, grâce à des buts de Kamara Vassanogo Youssouf (doublé), Sié Donald Olivier et John Zaki.

L’ASEC rejoint ainsi le stade d’Abidjan  dans l’histoire des équipes ivoirienne détentrices de ce précieux trophée continental.

Revivez cet évènement en image en cliquant ICI.

Palmarès de l’équipe de 1997 à 1998

  • 1997 :
    Champion de Côte d’Ivoire
    Vainqueur de la Coupe nationale

  • 1998 :
    Champion de Côte d’Ivoire
    Vainqueur de la Coupe Félix Houphouët-Boigny
    Vainqueur de la Ligue des Champions

Harouna K.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 × 4 =