CF Cansado – ASEC Mimosas

Prise de contact avec la pelouse du stade Olympique

La formation de l’ASEC Mimosas s’est entraînée hier après-midi, sur la pelouse du Stade Olympique de Nouakchott, à l’heure du match. La séance s’est déroulée devant des dizaines de spectateurs y compris les joueurs et encadreurs de Cansado. Le temps était beau. Les premières impressions de l’entraîneur Sébastien DESABRE, que nous avons approché de retour à l’Hôtel Halima, sont positives.# « Le terrain en pelouse synthétique est de bonne qualité. Il va nous permettre de mettre en application ce qu’on a fait à Sol Béni. Je suis satisfait de cette première séance. Les joueurs sont très concentrés sur le match de samedi. Ils sont motivés, appliqués et se sont montrés dynamiques durant la séance », a-t-il indiqué.

Toutefois, DESABRE dit avoir ménagé ses joueurs après le voyage éprouvant de la veille. Mais il a annoncé que la séance de ce vendredi après-midi qui aura encore lieu à l’heure du match sur la même pelouse du Stade Olympique sera un peu plus physique. « On n’a pas trop puisé dans les énergies des joueurs. On reprendra demain le contenu de la première séance, mais avec plus de vivacité et de vitesse », a expliqué DESABRE. La cadence du travail ira donc crescendo pour permettre aux Mimos d’être dans le bon tempo contre CF Cansado, demain samedi, 26 février 2009.

De notre envoyé spécial à Nouakchott KONE Ismaël

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

13 − 9 =