Polyvalent et respecté

Après SANKARA Robert, défenseur central de l’ASEC Mimosas, cette semaine, le site officiel de l’ASEC Mimosas lève le voile sur OKOU Zahui Désiré Stéphane, défenseur gauche de l’ASEC Mimosas.

OKOU AVANT L’ASEC MIMOSAS

Ce jeune défenseur ivoirien, né le 11 juin 1988, à Abidjan, âgé aujourd’hui de 21 ans, découvre le football à la télé et avec ses amis du quartier d’Abobo en participant aux différentes parties de Maracana.# OKOU commence à pratiquer le football à l’âge de 12 ans au Centre de Formation de Football de Cocody (C.F.F.C.).

3 ans après, en 2003, Stéphane participe aux tests de sélection pour intégrer  l’Académie MimoSifcom. « Ça n’a pas été facile. La sélection a été rude. Nous étions très nombreux au départ et au bout de 3 mois j’ai été sélectionné avec 22 autres enfants. J’ai intégré le groupe le 5 mars 2003, sous la direction de Pascal THEAULT», se remémore OKOU Zahui, avec fierté. Il a fait ses classes avec des joueurs tels que GOHI BI Cyriac, DEBLE Serges, KOUAKOU Irénée et DIOMANDE Ahmed pour ne citer que ceux-là.

A la fin de sa formation, en 2008, OKOU Zahui est prêté au Sabé Sport de Bouna pour une saison. Ce prêt s’avère être une bonne chose pour lui. Comme titulaire, il gagne en temps de jeu et en expérience en match officiel. Cette performance le propulse dans le groupe de l’équipe première de l’ASEC Mimosas, l’année suivante.

SON RETOUR A L’ASEC MIMOSAS

De retour à l’ASEC Mimosas, en 2009, OKOU ZAHUI ne dort pas sur ses lauriers. Il travaille toujours d’arrache-pied. Il obtient deux titres de champion de Côte d’Ivoire et remporte deux fois de suite, la Coupe Félix HOUPHOUËT-BOIGNY avec ses camarades. « Mon premier titre de champion de Côte d’Ivoire a été une grande joie. Le prestige et le respect qu’octroient ce titre m’ont grandi et ont renforcé ma confiance en moi », nous confie OKOU Zahui.

La saison 2011 démarre plutôt bien pour lui. OKOU Zahui Stéphane est l’auteur du quatrième but de la rencontre ASEC Mimosas – CF CANSADO (7-0) comptant pour le match aller  du Tour préliminaire de la Ligue des champions d’Afrique 2011. Il se fait remarquer aussi sur les balles arrêtées pendant cette rencontre.

L’esprit d’équipe partagé avec ses camarades crée une ambiance propice au développement de son jeu et de ses aptitudes, selon OKOU. « Le coach est ouvert. Nous pouvons le voir à tout moment. Il nous a tous dit de frapper à sa porte au moindre souci. La communication avec lui est sans tabou », renchérit OKOU quand il parle de sa relation avec Sébastien DESABRE, l’entraîneur principal de l’ASEC Mimosas.

Il est satisfait de faire partie de la meilleure équipe de Côte d’Ivoire. « Ici, tout est mis à disposition pour travailler. Les conditions sont réunies pour se perfectionner. De bonnes infrastructures et un bon entraîneur. Je ne cache pas que j’espère intégrer un club de championnat européen et en particulier, le Milan AC. Et seul, l’ASEC Mimosas peut me permettre d’y arriver. J’y crois fermement. »

TRAVAIL ET DISTRACTION

OKOU fait la part des choses. Sa vie sociale et familiale est bien remplie. Il incite souvent ses cadets à donner tout ce qu’ils ont pour réaliser leurs rêves. Pour exemple, son frère, âgé de 7 ans, a déjà pour ambition de rentrer à l’Académie MimoSifcom.
Le défenseur Mimos vit avec sa mère, son frère et ses 5 sœurs depuis le décès de son père en 2007. Il reste toujours proche de sa famille dont le soutien lui est inestimable.

Le choix des fréquentations est très important pour OKOU. Il privilégie les relations constructives et évite tout ce qui pourrait le détourner du chemin qu’il suit : celui du succès.
Stéphane ne rate pas une occasion, quand le temps le lui permet, d’écouter du Zouglou, sa musique préférée et de passer du temps avec sa famille et ses amis.

AVIS DU COACH

« Il est régulier dans ses performances depuis le début de saison. Ses prestations et sa polyvalence (Défenseur central et arrière gauche) lui ont permis d’être titularisé régulièrement.Il est gaucher et ce point est un avantage pour lui. Il est très exigeant avec lui-même et très attentif aux consignes pour progresser.
Okou est un faux timide qui sait se faire respecter quand il le faut.
Il doit améliorer son jeu offensif sur le côté gauche  afin que l’équipe puisse profiter de sa bonne qualité de centre »
, Sébastien DESABRE, février 2011.

Voir la fiche technique de OKOU Zahui Stéphane

Voir l’album photo de OKOU Zahui Stéphane

S. Famien

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 × 1 =