« L’essentiel, c’est de faire mes preuves »

Le site web officiel de l’ASEC Mimosas, www.asec.ci, vous fait découvrir, chaque semaine, un joueur de l’équipe professionnelle de la saison 2011.
Nous ouvrons la rubrique avec SANKARA Robert, joueur de nationalité burkinabé, né le 18 février 1985, à Cocody (Abidjan), Côte d’Ivoire.

SANKARA, avant l’ASEC Mimosas

Défenseur central de l’ASEC Mimosas et international burkinabé, il a découvert le plaisir de jouer au football dès l’âge de 9 ans dans les rues d’Abidjan. Depuis, le ballon rond n’a plus jamais quitté ses pieds.#

Après le décès de son père en 2000, son oncle l’empêche de pratiquer son sport préféré, le football. « Lorsqu’on aime une chose, quels que soient les obstacles, l’on trouve toujours les moyens de se rapprocher de l’objet de ses désirs. », SANKARA y a cru et a continué de pratiquer ce sport, même sans le soutien de son oncle et malgré les difficultés rencontrées en cours de chemin.

N’ayant pas eu l’opportunité d’apprendre ce sport noble dans une école de football, il a fait « l’école de la rue » en multipliant les heures de jeu avec ses camarades de quartiers et en participant à différents tournois.

SANKARA se fait remarquer par l’entraîneur d’alors du Stade d’Abidjan, OTOKORE Didier, en 2005, lors d’un match amical opposant le Stade d’Abidjan et le FC Tremplin d’Abobo, où il s’entraînait depuis une belle prestation à un tournoi de l’OISSU (Office Ivoirien des Sports Scolaires et Universitaires). SANKARA a donc quitté le  « football de rue » et est entré directement chez les professionnels ivoiriens au Stade d’Abidjan, à partir de la saison 2005, et ce, jusqu’en 2009.

C’est seulement à partir de 2009 que SANKARA « explose ! », en alignant les titres d’Homme du match lors de différentes rencontre sur le plan national.

Il tente l’aventure européenne en 2010 en Roumanie d’abord puis en Belgique mais il ne réussit pas à s’imposer. Il préfère revenir en Côte d’Ivoire pour rejouer et conserver sa place en équipe nationale du Burkina Faso.

Son arrivée à l’ASEC Mimosas.

SANKARA a été suivi et observé pendant une longue période, avant que les recruteurs de l’ASEC Mimosas le contactent. Ayant échoué aux tests d’entrée à l’Académie MimoSifcom, il a décidé de donner tout ce qu’il avait en lui, afin d’être retenu cette fois, chez les pros du club Jaune et Noir.

Sébastien DESABRE, l’entraîneur principal du club, a validé ses essais. « Je suis bien et heureux de porter ce maillot ». SANKARA Robert aime l’atmosphère qui règne dans ce club  et apprécie  ses coéquipiers. Ils apprennent chaque jour à se connaître un peu plus.
Avec son club, l’ASEC Mimosas, SANKARA souhaite atteindre au moins les ¼ de finale de la Ligue des champions et même aller au-delà. Il souhaite également être champion de Côte d’Ivoire et remporter la Coupe nationale.

Auteur du premier but de l’ASEC MIMOSAS en compétition officielle cette saison avec une superbe frappe du pied gauche contre les champions mauritaniens du CF Cansado (7-0) lors du tour préliminaire de la Ligue des Champions, il a mis son équipe sur les bons rails.
Le défenseur central de l’ASEC Mimosas s’intéresse surtout au football et au travail qui lui permettront d’atteindre ses objectifs. La persévérance est l’un de ses secrets. D’après SANKARA, « Les résultats parleront d’eux-mêmes. Cette année, je vais donner le meilleur de moi-même ».

 « Le football, c’est toute ma vie. J’aime le football, j’aime le football. Voilà tout. », réaffirme SANKARA Robert.

Avis de l’entraîneur principal

« Robert est un joueur de caractère avec une volonté de travail énorme. C’est une bonne chose pour un défenseur. Il sait qu’il doit encore beaucoup travailler pour être encore plus performant, notamment dans l’utilisation du ballon. C’est un gagneur qui se donne toute les chances de réussir, il faut qu’il continue car le travail paie toujours. » Sébastien DESABRE, février 2011.

Voir la fiche technique de SANKARA Robert

Voir l’album photo de SANKARA Robert

S. Famien

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un + sept =