«Nous avons un bon groupe capable de gagner»

Deux recrues, DIABY Aboubacar Sidiky, transfuge de la SOA et OUSSOU Coigny-Bly Didier, issu des rangs de Hiré FC ont posé leur valise cette saison à l’ASEC Mimosas. Comment voient-ils cette nouvelle aventure ? Leurs regards sont croisés à travers ces questions.#

Tout d’abord, comment allez-vous ?
DIABY Aboubacar : Ça va, ça va très bien merci.
OUSSOU Coigny : Tout va bien. On tient le coup.

Vous êtes aujourd’hui sociétaire de l’ASEC Mimosas, comment ça se passe pour vous ?
DIABY Aboubacar : Pour l’instant, ça va. On a passé une première semaine de travail physique éprouvante. On essaie de s’accrocher. Il faut accepter de travailler pour l’avenir et par rapport aux objectifs du club.
OUSSOU Coigny : Je suis déjà en famille et je prends du plaisir. C’est un peu dur, mais je pense que ça va aller. Je n’ai jamais travaillé aussi  durement qu’aujourd’hui. Dans ma tête, je suis déjà un pro et c’est de bon augure…

Quelles sont vos ambitions cette saison, que ce soit à titre personnel ou collectif ?
DIABY Aboubacar : A titre personnel, je veux gagner des titres que je n’ai pas pu avoir ailleurs. Je veux aller loin avec l’ASEC. Au plan collectif, je rêve d’un bon groupe, compact. Celui que nous avons en a tout l’air. Je souhaite que ça continue et que nous formions une véritable famille pour relever tous les défis y compris celui de la Ligue des champions.
OUSSOU Coigny : Personnellement, c’est de faire mon possible pour marquer mon passage. Essayer d’avoir de bonnes statistiques, être à l’ASEC Mimosas est un rêve d’enfant qui s’est réalisé. Il m’appartient de travailler.  Avec le groupe, on va essayer de jouer la première place en championnat, voire même gagner toutes les coupes et jouer à fond la Ligue des champions.

Vous êtes-vous fixé un objectif précis en termes de buts ou de passes décisives par exemple ?
DIABY Aboubacar : Je veux gagner une place de titulaire. Je travaillerai pour m’imposer et m’adapter le plus vite possible. Je donnerai beaucoup de moi-même encore plus que je ne l’ai fait ailleurs. Le reste viendra…
OUSSOU Coigny : J’ai été recruté en tant que latéral gauche, Je dois m’appliquer à donner de bonnes balles à mes partenaires de l’attaque. Si je peux ouvrir rapidement mon compteur but, ce ne sera pas mauvais …

Pourquoi votre choix s’est-il porté sur l’ASEC Mimosas ?
DIABY Aboubacar : L’ASEC Mimosas est très ambitieuse. Une équipe très bien organisée qui cherche à aller de l’avant. Ses dirigeants ont une bonne vision du football. Ensemble, nous pourrons atteindre de grands objectifs comme la Ligue des champions.
OUSSOU Coigny : J’ai choisi de rejoindre un club qui avait de l’ambition. Et pour moi, le club le plus ambitieux est l’ASEC Mimosas. Entre ce club et le professionnalisme, il n’y a qu’un pas que je veux franchir.

Pensez-vous que l’ASEC Mimosas puisse atteindre son objectif majeur,  cette année, en Ligue des champions ?
DIABY Aboubacar : Oui, bien sûr avec ce que je vois déjà à l’entraînement. Anciens comme nouveaux joueurs travaillent durs. Il faut beaucoup de sacrifice pour y arriver. Dieu voulant, nous y arriverons.
OUSSOU Coigny : Honnêtement je pense que oui. Nous allons nous y atteler. Mais tout est dans les mains de Dieu. Ni le travail ni la volonté ne nous fera défaut.

A tort ou à raison on dit souvent qu’il est difficile pour une recrue de s’imposer à l’ASEC Mimosas…
DIABY Aboubacar : Je n’aimerais pas que ce soit mon cas. Voilà pourquoi, je vais tout donner pour m’adapter et avoir ma place au sein de cette équipe de l’ASEC Mimosas.
OUSSOU Coigny: Je n’accorde pas de crédit à cela. D’ailleurs, le Président Roger OUEGNIN l’a dit  »il ne sait pas ce qu’on appelle période d’adaptation ». Je suis là pour confirmer.

Propos reccueillis par D. Clément & A. Malolo (photos)

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 × 5 =