« Mes joueurs sont psychologiquement prêts »

Une semaine après avoir repris le chemin de l’entraînement, les joueurs de l’ASEC Mimosas ont pu faire la connaissance de leur nouvel entraîneur, Sébastien DESABRE, fraîchement venu de France. Depuis ce lundi 29 novembre, la préparation de la saison est entrée dans sa deuxième semaine à Sol Béni. Au programme de ce stage, travail foncier et athlétique avec comme premier support, la notion collective. Le coach, Sébastien DESABRE nous tire ici, un premier bilan de sa pré-saison.#

Vous avez initié dès votre prise de fonction, un stage interne de 4 jours à Sol Béni. Quel sens donnez-vous à cette forme de reprise ?
Ce stage a été  fait pour pouvoir démarrer la saison avec un nombre de séances qui nous permettent de faire un travail assez important. Le but était aussi d’être ensemble afin de  se connaître. Quand on se connaît bien, on peut bien travailler ensemble.

Dans quel état d’esprit avez-vous  trouvé les joueurs ? Etaient-ils dans les meilleures dispositions mentales, psychologiques … ?
J’ai souhaité m’entretenir individuellement avec tous les joueurs afin de les connaître autrement que le domaine footballistique. On a donc échangé sur l’aspect mental et psychologique. J’ai senti des joueurs qui avaient soif de travail.  J’ai senti des joueurs prêts à tout mettre en œuvre pour faire une bonne saison. Ce qu’on leur demande va être extrêmement difficile. Ils sont  psychologiquement prêts à relever tous les défis. Voilà mes premières impressions en quelques jours de travail. Après, la réalité se voit sur le terrain.

Les entretiens individuels avec les joueurs ont été multipliés tout au long du stage. A quoi cela répondait-il? Et qu’est-ce qu’il en ressort ?
C’est important que chacun des joueurs se présente, parle de son passé, de sa perception du football. Je voulais que chacun puisse me donner ses objectifs. C’est-à-dire pourquoi, il a accepté d’opter pour l’ASEC Mimosas cette saison. On a parlé de l’aspect technique, des points forts et des points faibles de chacun… On retiendra que les objectifs des joueurs correspondent bien avec les objectifs du club. Les joueurs avaient aussi la possibilité de me poser des questions. Cela a permis à la fois de nous découvrir un peu réciproquement.

Pouvez-vous nous dire par quoi, avez-vous commencé la préparation, le foncier, la technique, le jeu… ?
Nous avons travaillé dans tous les domaines. Le support de base, c’est l’endurance et le foncier. Mais pour moi, le point de départ, c’est la notion de groupe, la notion collective… On a certes travaillé avec les jambes, mais on a également mis en place plusieurs théories pour faire comprendre aux joueurs  que la notion de  groupe est extrêmement importante. Il faut prendre conscience qu’en club, ensemble, on est plus fort qu’en étant seul. La technique était aussi à l’ordre du jour dans ce stage afin  de se ré-sensibiliser  avec le ballon.
De plus, nous sommes sur une période d’évaluation puisque le groupe est constitué en ce moment de 34 joueurs.  C’est d’ailleurs pourquoi, nous avons clôturé le stage par une opposition interne afin de voir tous les joueurs en situation de jeu.

Les joueurs ont-ils été réceptifs à vos messages ?
Les joueurs ont  bien travaillé. Je sais que la semaine n’a pas été facile en termes d’effort et de récupération.  Les joueurs ont eu très peu de temps de récupération par rapport au volume de travail.  Je suis content du rendu. Ce qu’on a demandé a été bien fait.

Comment avez-vous trouvé le premier stage dans son ensemble, et que retenez-vous ?
Les objectifs fixés sur cette première semaine ont été atteints. Les joueurs ont pu prendre connaissance du cadre de travail que je souhaite mettre en place avec l’équipe. J’espère qu’ils ont compris qu’un joueur professionnel doit être  exigeant  avec lui-même, sur le terrain mais également à l’extérieur. Le métier de footballeur est un métier complet, rempli d’exigences.
Je m’attacherai dans les prochaines semaines à vérifier que le message est bien passé car tout le travail repose dessus.
Mais, je retiens que nous avons fait une bonne première semaine de travail et les joueurs ont fait beaucoup d’efforts.

Sur quel aspect  a porté le second stage ?
Le second stage qui a démarré lundi 29 novembre a porté sur l’aspect athlétique ;  même si nous travaillons dans le domaine technique et tactique. La base du travail sera le renforcement musculaire des membres inférieurs, ainsi que  la vitesse et la coordination,  notamment sur le placement, apprendre à bien courir…

A combien de joueurs allez-vous réduire l’effectif ? Et quand est-ce que cela se fera ?
Tous les joueurs ont été conviés au second stage. Je me laisse encore du temps pour affiner l’effectif, mais au stage d’Accra (du 12 au 19 décembre 2010), seulement 25 joueurs y participeront.

Interview réalisée par D. Clément & A. Malolo (photo)

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

18 − douze =