« Nous allons dénicher les meilleurs joueurs »

KASSY Kouadio Lucien, l’ancienne gloire du football ivoirien et de l’ASEC Mimosas, vient de passer avec brio sa Licence C CAF d’entraîneur. Il ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. En attendant, il entend se consacrer à sa nouvelle fonction de membre de la cellule de recrutement de l’ASEC Mimosas.#

Quels sentiments t’animent après l’obtention récente de ton diplôme (Licence C CAF) d’entraîneur de football ?

Un sentiment de fierté et du devoir accompli même s’il s’agit d’un départ. Je peux pousser un ouf de soulagement car on m’a assez rabattu les oreilles avec ce manque de diplôme d’entraîneur.

Terminer 2ème sur 25 avec une moyenne de 16/20 te confère-t-il une satisfaction supplémentaire ?

Absolument, cela confère plus de légitimité. Je suis satisfait d’avoir réalisé un bon travail qui a été apprécié.

Pourquoi avoir attendu si longtemps pour passer tes diplômes d’entraîneur ? C’est à croire que tu étais peu intéressé.

Non pas que je n’étais pas intéressé. J’ai seulement cru que le diplôme était juste un petit papier qui ne pouvait pas être au-dessus de mon vécu, en tant qu’ancien footballeur. Dans tous les cas, associer le vécu aux diplômes ne peut que me faire du bien. Un dicton dit :  »mieux vaut tard que jamais ».

Maintenant que tu sembles avoir compris l’importance des diplômes, dis-nous, jusqu’où comptes-tu arriver ?

Jusqu’au bout, bien entendu avec les conseils avisés du PCA, Me Roger OUEGNIN et du Président-Délégué Francis OUEGNIN. C’est-à-dire, jusqu’au diplôme Pro A.

Une place d’entraîneur titulaire te tente-t- elle ?

Actuellement ? Non ! Je suis entrain de faire mon petit bonhomme de chemin. Je ne suis pas pressé…

Que penses-tu de la nouvelle organisation du secteur technique de l’ASEC Mimosas ?

Je sais une seule chose. Le PCA, Me Roger OUEGNIN, en homme clairvoyant, a toujours eu de bonnes idées pour son club. S’il a pris une telle décision, c’est qu’il est convaincu de son opportunité. Nous ferons tout pour que sur le terrain, la mayonnaise prenne.

Ton avis sur la cellule de recrutement dont tu es membre avec Maxime GOUAMENE et Youssouf FOFANA…

Cette cellule va nous permettre de mieux travailler sous la supervision de Water AMMANN. La collaboration sera bonne et franche. Notre cheval de bataille sera de dénicher ici ou ailleurs en Afrique, les meilleurs joueurs pour l’ASEC Mimosas. J’ai bon espoir que nous trouverons les oiseaux rares capables d’apporter leur pierre à l’édification de la Maison ASEC Mimosas.

Je profite de l’occasion pour remercier le PCA, Me Roger OUEGNIN, le Président-Délégué, Francis OUEGNIN et Maxime GOUAMENE. Les deux premiers m’ont poussé avec fermeté à passer mes diplômes. Maxime, m’a apporté son expérience d’entraîneur.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-huit − 4 =