« Sol Béni est une fierté africaine »

La sélection nationale A de Guinée, le Sily National, a préparé la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2012 à Sol Béni, du mardi 5 octobre au vendredi 8 Octobre. M. Le premier Secrétaire général, quelles sont les raisons de votre présence à Abidjan et pourquoi le choix de Sol Béni pour la préparation du Sily National ?#

La Guinée et la Côte d’Ivoire sont deux pays frères historiquement liés. Dans le domaine du football, nous reconnaissons que la Côte d’Ivoire a pris une large avance. Je n’ai aucun complexe à vous dire que l’AS Kaloum qui est un des clubs phares de chez nous, s’est toujours inspiré de l’ASEC Mimosas, notamment des méthodes de son PCA, Me Roger OUEGNIN à tous les niveaux. C’est un secret de polichinelle que de dire qu’une vieille complicité existe entre l’ASEC Mimosas et l’AS Kaloum depuis les transferts de Faciné CAMARA  »Bisik », Abdul Karim Sylla  »Dakino » etc. A travers donc ces relations vieilles de plusieurs années, la Fédération Guinéenne de Football a trouvé nécessaire d’utiliser les installations de l’ASEC pour sa préparation. Sol Béni offre les outils de travail de dernière génération, nous nous sommes dit pourquoi ne pas en profiter. Le déplacement des Eléphants de Côte d’Ivoire au Burundi pour le deuxième match des éliminatoires de la CAN 2012, et les conditions climatiques identiques avec la Guinée, sont les raisons qui ont milité pour le choix d’Abidjan et particulièrement de Sol Béni.

Vous, en tant que dirigeant, vous semblez satisfait des conditions de travail à Sol Béni. Est-ce le cas pour les joueurs ?

Pour la première fois qu’ils ont foulé la pelouse de Sol Béni, ils n’ont pas hésité à apprécier la bonne tenue du gazon qu’ils ont comparé à ceux de l’Europe. Ils ont été émerveillés par les installations de ce complexe. Ils venaient à l’entraînement à cœur joie. Cela nous a fortement confortés dans notre choix de Sol Béni. C’est à l’actif de l’ASEC Mimosas.

Peut-on espérer que cette collaboration entre le Sily National et l’ASEC Mimosas dure aussi longtemps que possible ?

L’expertise ivoirienne en matière de football s’impose. Je vous fais une révélation. Notre entraîneur, Michel DUSSUYER avait des soucis d’obtention de visa pour entrer en Côte d’ivoire. très rapidement, la Fédération Guinéenne de Football et la Fédération Ivoirienne de Football ont collaboré pour faciliter l’obtention d’un visa de six mois pour notre sélectionneur.

Monsieur le Secrétaire Général, quand on vous dit qu’une grosse œuvre comme Sol Béni relève du domaine privé, que répondez-vous ?

Mon adresse va particulièrement à l’endroit des anciens professionnels qui sont mieux placés que quiconque pour penser à réaliser de telles œuvres dans leur pays respectifs. Ce serait pour eux, une fierté d’importer chez eux ce qu’ils ont vu ailleurs. La vision du président Roger OUEGNIN interpelle tous les fils et filles de l’Afrique, pour faire avancer nos pays. Maintenant, ses actions doivent être encouragées par une volonté politique car ce n’est pas le concepteur seulement qui y gagne, mais toute la jeunesse d’une nation.

Quel appel lancez-vous à l’endroit des supporters de l’ASEC Mimosas vu une telle réalisation pour leur club?

Je demanderais aux supporters de l’ASEC Mimosas d’être reconnaissants envers leurs dirigeants, et de les encourager. Nous avons la chance de voyager à travers l’Europe, et je peux vous assurer qu’il est rare de trouver, franchement, partout, de telles installations. Pour la préparation de la phase finale de la CAN au Ghana, la Guinée a été obligée de se retirer dans une région d’Espagne. Si nous avions l’information selon laquelle un pays limitrophe nous offrait les mêmes commodités voire mieux, nous aurions choisi votre complexe. L’occasion est belle pour moi de remercier les supporters de l’ASEC qui font preuve de discipline sans laquelle rien de solide et de fondamental ne peut se faire. Sol Béni est une fierté africaine.

Pour terminer, croyez-vous aux chances de qualification du Sily National pour la CAN 2012 ?

Oui, j’y crois, même si le football n’est pas une science exacte. Nos joueurs sont très sereins et confiants, c’est le plus important.

D.Clément

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre × 1 =