Lucien KASSY Kouadio “Le Bombardier”

Asec.ci vous fait redécouvrir chaque semaine une figure emblématique du football qui a marqué l’histoire de l’ASEC Mimosas.#

Lucien KASSY Kouadio fut un footballeur de génie. Un attaquant adroit, un joueur intelligent doté d’un pied gauche magique qui crachait le feu. Il a fait les beaux jours de l’ASEC Mimosas et des différentes équipes des Eléphants de Côte d’Ivoire.

Lucien KASSY Kouadio s’était vu attribuer plusieurs surnoms au regard de son immense talent. « Jésus », en tant que joueur aux buts salvateurs ; «Diego», car ses admirateurs osaient la comparaison entre lui et le prodige argentin, Diego Armando Maradona, «Le Bombardier», en raison de sa frappe du pied gauche aussi puissante que précise. Lucien KASSY Kouadio fut un joueur emblématique de l’ASEC Mimosas de 1980 à 1993. Il remporta la CAN 92 avec les GADJI Céli, AKA Kouamé, Abdoulaye TRAORE, Youssouf FOFANA, SIE Donald Olivier, SAM Abouo Dominique, OBOU Arsène, Losséni KONATE et autres. Avec l’ASEC Mimosas, il ne remporta qu’une seule compétition sous-régionale : la Coupe UFOA, en 1990, à Bamako, face au Djoliba AC.

Lucien KASSY Kouadio fait ses classes dans les équipes de jeunes du Stade d’Abidjan. En 1980, à la faveur d’un match de la Coupe UFOA contre une formation de la Mauritanie, Lucien KASSY Kouadio explose littéralement. Le Stade d’Abidjan atomise son adversaire 6-0 et KASSY Kouadio trouvera quatre fois le chemin des filets. Il tape dans l’œil de tous les dirigeants et surtout de Francis OUEGNIN, le président de la section football de l’ASEC Mimosas. A la fin de la saison, grâce à Francis OUEGNIN, l’ASEC Mimosas recrute Lucien KASSY Kouadio. Très vite, Lucien KASSY Kouadio s’affirme dans sa nouvelle équipe et devient l’idole des supporters Mimosas. Il est le buteur qui assure la relève de Bawa Paul sous les entraîneurs HAssan, Laurent POKOU, Oscar Fullone, GABO Gérard, TRAORE Idrissa dit Saboteur, Philippe GAROT, Philippe TROUSSIER et Eustache MANGLE. Autant d’entraîneurs pour qui KASSY était un joueur indispensable.

Buteur de génie, joueur très technique doté d’une rare intelligence de jeu, il possédait également une frappe terrible du pied gauche qui lui a permis de battre tous les grands gardiens de but africains et dans les compétitions intercontinentales en junior.
Malgré son immense talent, Lucien KASSY Kouadio n’a pas connu une brillante carrière lorsqu’il est allé tenter sa chance dans le football professionnel européen, en France, à l’AS Cannes, puis à Montceau-les-Mines. Mais courageux, il revient relancer sa carrière à l’ASEC Mimosas, en 1987. De 1990 à 1993, avec son club, il remporta, quatre titres de champions de Côte d’Ivoire, une Coupe nationale, une Coupe FHB, une Coupe de l’UFOA. Avec les Eléphants de Côte d’Ivoire, il devint champion d’Afrique à la CAN de 1992, au Sénégal.

Pour les distinctions individuelles, il obtient deux fois le titre de meilleur buteur du championnat, en 1982, avec 15 buts et en 1988, avec 13 unités.
En 1991, il décroche la distinction de troisième meilleur buteur du championnat national de première division avec 17 buts, mais également celle de meilleur passeur et pour couronner le tout, celle de meilleur joueur de la saison.

A l’issue de la saison 1993, il quitte l’ASEC Mimosas pour le club rival de l’Africa Sports. Un sacrilège que la famille mimosas lui pardonnera bien des années plus tard puisqu’en 2008, le PCA de l’ASEC Mimosas, Me Roger OUEGNIN, le rappelle pour faire partie de l’encadrement technique de l’ASEC afin qu’il apporte son expérience aux nouvelles générations de joueurs du club.

K. Ismaël

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

2 × un =