Les mimosas plus forts !

L’ASEC Mimosas était en déplacement ce samedi 21 Août 2010, au pied de la basilique notre Dame de la Paix de Yamoussoukro, pour affronter l’ASC Ouragahio dans le cadre de la 19ème journée de la ligue1. Annoncé comme un voyage périlleux, le déplacement sur la capitale politique de la Côte d’Ivoire, a permis aux Jaune et Noir de garder la tête du classement du championnat national en ayant le gain sur les hommes venus de Ouragahio.#

Le match qui a commencé avec un caractère rude et sévère que l’ASCO a voulu imprimer sur son jeu, dans l’intention certainement d’intimider les mimosas, a très vite tourné à l’avantage des garçons de Maxime GOUAMENE. Ils donneront une réponse offensive intelligemment menée pour contrer l’agression de l’ASCO. C’est ainsi qu’à la 38ème minute, les poulains de Maxime GOUAMENE trouve la faille et ouvre la marque sur une belle action offensive menée par KAYODE Olarenwaju. Très bien déporté sur le côté droit, l’attaquant mimosas adresse un centre d’une précision millimétrée qui est majestueusement repris par Kouakou N’Doua Iréné qui ouvre la marque. L’ASEC prend une belle option mais l’ASCO dont les intentions étaient loin d’être dévoilées va s’inscrire dans des actes d’anti-jeu. Le juge central Diomandé Abdul Karim, garant de l’intégrité des joueurs et de la qualité du match se sent dans l’obligation de sanctionner ce comportement des joueurs de l’ASCO qui n’honore ni la profession de footballeur ni la qualité du championnat national. Ainsi, à la 45ème minute Beto Yves, auteur d’un acte d’anti-jeu notoire est expulsé du terrain. C’est donc sur cette avance au score de l’ASEC, qu’intervient la période d’oxygénation.

Dès la reprise de la seconde période, l’ASEC Mimosas se met très vite à l’abri en inscrivant un deuxième but à la 47ème minute. Kayodé Olarenwaju, passeur sur le premier but mimosas, prend ses responsabilités. Après une première tentative qui bute sur le portier de l’ASCO, il aura le soulier heureux sur sa deuxième frappe du plat du pied qui descend Kouadio Romuald le gardien de l’ASCO. Ce deuxième but de l’ASEC change l’évolution du match. Les mimosas plus à l’aise développe leur jeu avec une construction offensive bien élaborée. Mais, alors que le public du stade de Yamoussoukro s’y attendait le moins, l’ASCO réduit le score sur une mauvaise sortie de Yéboah Daniel qui apprécie mal la trajectoire du cuir. A la réception, Zougoula Kevin dont la tête sera une heureuse action de jeu pour l’ASCO qui réduit la marque. Les mimosas vont toujours rester dans leur registre offensif dans l’intention s’inscrire un 3ème but pour éviter toute surprise. Mais, la défense de l’ASCO très bien en place arrive à les contenir jusqu’au coup de sifflet final qui intervient après 5 minutes de temps additionnel.
L’ASEC Mimosas prend donc le dessus sur l’ASC Ouragahio sur le score de 2 buts à 1 et consolide sa position de leader au classement du championnat national de ligue1.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre × cinq =