ISSIA Wazi dompté par l’ASEC Mimosas

L’ASEC Mimosas recevait ce mardi, au parc des Sports de Treichville, la formation d’ISSIA Wazi, dans le cadre de la 17ème journée en retard du Championnat national de Ligue 1. Après plusieurs semaines de trêve, les Jaune et Noir ont retrouvé la pression des compétitions avec un chaleureux public qui s’est déplacé pour découvrir la reforme du collectif Jaune et Noir. Pour avoir fait le déplacement du Parc des Sports de Treichville, les inconditionnels supporters du club Jaune et Noir n’ont pas été déçus.# Ils ont pu découvrir des mimos dévoués et déterminés à tenir le challenge de cette 17ème journée.

Dès le coup d’envoi, les mimosas vont régner en maîtres sur le premier quart d’heure, qu’ils modélisent à souhait, mais sans trouver la faille. Ils passent à un autre niveau de pressing qui malheureusement n’atteint pas son objectif avec le réveil des indomptables qui reprennent confiance, dans les dernières 15 minutes de la première mi-temps. Ils s’offriront de franches offensives, mais sans toute fois inquiéter la ligne défensive des mimosas tenue par Wawa Serge. Les deux formations vont se neutraliser sur le coup de sifflet d’oxygénation du juge central, M. Roland DANON.

La seconde période commence sur une autre lettre pour les mimosas. Les poulains de Maxime GOUAMENE semblent jouer leur va-tout. La ligne offensive oxygénée avec la mise en mouvement de Touré Mohamed Latif en lieu et place de Brossou Kpéhi, donne de la percussion aux offensives des Jaune et Noir. La forte pression appliquée par la bande à Maxime Gouaméné fait cracker la défense des indomptables sur un coup de pied de coin à la 56ème minute. La balle adroitement adressée dans les airs, est déviée par Wawa Serge monté en première ligne. A la réception, Okou Zahui, dont la tête sèche descend le portier Ollekan Roger. Les mimosas avec cette avance au score, maintiennent toujours la pression.
La défense d’ISSIA Wazi poussée dans ses derniers retranchements, s’étouffe pour enfin s’affaisser à la 67ème minute. Un défenseur se voit obligé de manier le ballon dans la surface de réparation. Le penalty accordé par M. Roland DANON est majestueusement transformé par Kouakou N’Doua Iréné, qui offre le deuxième but aux Jaune et Noir. Les indomptables, réduits à 10 par la suite, avec l’expulsion de Sahié Groyou Jean, pour injures à l’encontre du juge central, n’arrivent pas à tisser la riposte, encore moins réduire la marque. C’est donc sur ce score de 2 buts à 0 en faveur de l’ASEC Mimosas, que les poulains du Président Me Roger OUEGNIN laissent percevoir, les premiers résultats du gros travail abattu à Sol Béni pendant la longue trêve. Un vent de reconquête des stades et des supporters souffle sur Sol Béni et c’est avec ce signal fort que l’ASEC Mimosas mettra le cap sur San Pedro, le vendredi prochain, dans le cadre de la 18ème journée, qui l’opposera au SEWE Sports.

F.Y.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

douze − sept =