Adieu, Président Lanzéni !

El Hadj Lanzéni Namogo Poto COULIBALY, l’un des anciens présidents, puis Président d’honneur de l’ASEC Mimosas, n’est plus. Il est décédé, le lundi 28 juin dernier, à l’âge de 82 ans, à Paris (France), où il s’était rendu pour des soins. L’ASEC Mimosas et son PCA, Me Roger OUEGNIN, ont rendu un grand hommage à ce grand serviteur de notre club.# Le dimanche soir, après l’éclatante victoire de l’ASEC Mimosas face à la SOA, pour le compte de la 15e journée de la L1, le Président Roger OUEGNIN et une forte délégation composée de ses collaborateurs du Conseil d’Administration, des membres de l’Amicale des Anciens Footballeurs et Athlètes de l’ASEC Mimosas (AAFAAM) et plusieurs responsables de comités de supporters du club se sont rendus au domicile du défunt pour présenter les condoléances de la grande famille jaune et noir.

C’est le Président du CNACO qui a pris la parole, au nom du Conseil d’Administration de l’ASEC Mimosas, pour présenter les condoléances du club à la famille COULIBALY. S’adressant au député Abou COULIBALY, le porte-parole de la famille, il a dit ceci : « Lorsque vous m’avez joint au téléphone en début de semaine pour m’annoncer le décès du Président Lanzéni COULIBALY, vous m’avez demandé comment lui annoncer la triste nouvelle. Lorsque j’en ai parlé à notre PCA, il m’a dit : “Pourquoi faut-il des protocoles pour m’annoncer le décès de l’un de nos Présidents d’honneur ? Nous sommes ensemble et la mort du Président Lanzéni COULIBALY nous concerne autant que sa famille biologique” ». Puis, poursuivant son intervention, le Président du CNACO a ajouté : « C’est pour cela que nous étions présents à l’aéroport, jeudi soir, à l’arrivée de la dépouille du Président Lanzéni COULIBALY. Nous sommes ici ce soir pour vous dire que nous sommes avec vous dans cette dure épreuve. Nous sommes fiers parce que tout se passe dans la dignité et nous souhaitons que cela continue jusqu’à l’inhumation », a dit le Président du CNACO. Avant de se retirer, le Président Roger OUEGNIN, le Président de la section football, Francis OUEGNIN, le Président du CNACO et le Dr BONI Joseph Henri, ont signé le livre des condoléances.

Le lundi 05 juillet dernier, une forte délégation de l’ASEC Mimosas conduite par Me Roger OUEGNIN, PCA du club était à la grande mosquée de la Riviera Golf où se trouvaient également d’éminentes personnalités politiques, administratives et judiciaires pour les derniers hommages et les prières de bénédiction au défunt Président Lanzéni Namogo Poto COULIBALY. Le Président de la République, SEM Laurent GBAGBO, y était représenté par M. Franck GUEI.

Appelé à prononcer une allocution, le Président Roger OUEGNIN a loué les mérites du grand serviteur de l’ASEC Mimosas, de la nation ivoirienne que fut le Président Lanzéni COULIBALY. Après l’intervention du patron de l’ASEC Mimosas, la seule d’ailleurs à laquelle l’on a eu droit, l’on a rendu les honneurs militaires au défunt Lanzéni COULIBALY. Puis, le Grand Chancelier de l’Ordre national, le Général Issouf KONE, l’a élevé, à titre posthume, à la dignité de Grand Croix de l’Ordre national ivoirien.

Après les hommages de la Nation, les hommes de Dieu ont pris le relais pour la lecture coranique et des prières de bénédiction pour le repos de l’âme du Président Lanzéni COULIBALY. C’est après la prière de 13h00, à la grande mosquée de la Riviera Golf que le défunt membre d’honneur a été inhumé au cimetière de Williamsville.

Rappelons que le Président Lanzéni Namogo Poto COULIBALY était l’un des premiers magistrats de la Côte d’Ivoire indépendante. Il a occupé de hautes fonctions de magistrat, de Vice-président du tribunal d’Abidjan, de Président de tribunal d’Abidjan, de Président de la Cour Suprême, de Ministre de la santé, de garde des Sceaux, Ministre de la Justice et de Président de la Cour Suprême. Le Président Lanzéni COULIBALY a également été un grand dirigeant sportif. Il a présidé aux destinées de l’ASEC Mimosas de 1970 à 1975 et a contribué à écrire l’une des plus belles pages de l’histoire de notre club durant cette période. En effet, sous sa présidence, l’ASEC Mimosas a remporté quatre (4) championnats (1972, 1973, 1974, 1975), deux (2) Coupes nationales (1972, 1973), la première édition de la Coupe FHB, en 1975 et la première demi-finale de la Coupe d’Afrique des clubs champions de son histoire, en 1971.

Merci pour tout, Président Lanzéni COULIBALY et repose en paix.

K. Ismaël & Ahmed Malolo (Photos)

Les réactions

YORO Alphonse(Ancien attaquant de l’ASEC)

« Il était un père pour nous »
« Le Président Lanzéni COULIBALY a dirigé l’ASEC Mimosas comme un père de famille. Il considérait les joueurs que nous étions comme ses enfants. Il savait nous rassurer et nous motiver. Avec lui, nous étions convaincus que nous étions les meilleurs et nous faisions tout pour le démontrer sur le terrain. C’est comme ça que nous avons remporté plusieurs titres nationaux de 1970 à 1974».

Laurent POKOU (Ancien attaquant de l’ASEC)

« Il était un homme exemplaire »
« Le Président Lanzéni COULIBALY était un dirigeant exemplaire et très affectif. On faisait presque tout chez lui. En ce temps-là, il habitait au Plateau. J’ai été très peiné en apprenant la nouvelle de sa mort. Que Dieu le recueille auprès de lui ».

Jean KEITA (Ancien gardien de but des Mimosas)

« C’était un dirigeant affectueux »
« J’ai eu un choc en apprenant la mort du Président Lanzéni COULIBALY. Il était très humain et affectueux. Je l’ai connu en 1963 quand il était vice-président de l’ASEC Mimosas sous le Président M’BAHIA BLE Kouadio. On se regroupait chez lui avant d’aller au stade pour nos matches. Comme il était musulman pratiquant, il nous faisait boire du Gnamakoudji et du Lomouroudji avant et après chaque match en nous disant qu’avec cela, nous étions protégés contre tous les sortilèges. Que Dieu veille sur lui ».

BOLOU Pierre (Ancien défenseur de l’ASEC)

« Le décès du Président Lanzéni fait mal. Mais on n’y peut rien. C’est la vie. Lanzéni COULIBALY nous a marqués, quand nous étions joueurs. Il était sympathique, généreux et affectueux. Il se comportait comme un père de famille. Il était également un grand rassembleur et un excellent conciliateur. Avant de prendre la présidence du club, c’est lui qui avait résolu la palabre entre le Président KAMANO Kata François et son Secrétaire Général YAO N’Go Blaise. Le Président Lanzéni a aidé beaucoup de joueurs de l’ASEC à trouver un emploi. Qu’il repose en paix ».

CISSE Vakantié (Ancien défenseur des Jaune et Noir)

« Il nous a marqués »
« Lanzéni COULIBALY était un dirigeant au grand cœur. Je l’ai connu quand j’étais encore junior. C’était après une finale de la Coupe Santelli. Ce jour-là, après notre victoire, nous étions allés lui présenter le trophée. Lanzéni était un président affectueux et généreux qui a marqué les anciens joueurs de l’ASEC Mimosas. Quand j’étais président de l’AAFAAM, chaque année, nous allions lui présenter nos vœux de nouvel an. Il va nous manquer. Nous prions Dieu pour le repos de son âme ».

FOFANA Mamadou (Ancien attaquant des Mimos)

« Il a aidé beaucoup de joueurs de l’ASEC »
J’ai connu le président en 1970. Il aimait passionnément l’ASEC Mimosas. C’était un grand homme, un rassembleur qui ne voyait que l’intérêt de l’ASEC Mimosas qu’il voulait servir du mieux qu’il le pouvait. C’est ainsi qu’il était parvenu à résoudre la crise entre KAMANO Kata et N’Go Blaise. Il était aussi un homme ouvert, très gentil, généreux et un dirigeant paternaliste. C’est lui qui m’avait trouvé un emploi de vendeur à la Manutention Africaine et fait engager Zan Séry COULIBALY à la Sogefiha. Il a aidé beaucoup d’autres joueurs de cette façon. Que Dieu veille désormais sur lui ».

Propos recueillis par K.I.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

seize + 5 =