L’ASEC dynamite les militaires !

L’ASEC Mimosas a dynamité ce dimanche au stade FHB, les commandos de la SOA par le lourd score de 5 buts à 1. Annoncée comme le choc de la 15ème journée du championnat national, l’opposition ASEC Mimosas – Société Omnisport de l’Armée a tenu toutes ses promesses. Très attendue et conduite par une épine dorsale de joueurs dont Maxime Gouaméné est le seul à connaitre sa composition, l’ASEC Mimosas a fait voler en éclat le verrou des hommes de Koné Lacina. A la recherche de ses repères à la lueur balbutiante de leur méforme, les militaires se font surprendre à la 23ème minute, sur une frappe sèche de Kouakou N’Doua Iréné.# Suite à un corner joué à la rémoise sur le coté droit de la défense de la SOA, Kouakou Iréné soupçonne la position du portier. Il envoie une lourde frappe qui hypnotise Ouattara Abdoul Mohammed, le gardien de la SOA. C’est le premier but mimosas !

Le match change de coloration. Les mimos, bénéficiant de cet avantage au score, vont multiplier les offensives. A la 29ème minute, Boua Koffi idéalement servi par Kouakou Iréné, arrive à tromper la vigilance du portier de la SOA et inscrit le deuxième but mimosas. A peine les Militaires se dressent pour réaliser cette contre-performance, Boua Koffi signe le doublé seulement 3 minutes plus tard. Sur un retrait millimétré de Zagbayou Hugues sur le côté gauche de la défense adverse, l’attaquant mimosas signe du plat du pied son deuxième but personnel de la rencontre et le 3ème pour les Jaune et Noir. Le navire militaire prend de l’eau, les soldats dispersés sont à la recherche d’un guide. Quant aux jaune et noir, ils continuent leur récital avec un ratissage rigoureux. La première période tire à sa fin et les 3 minutes additionnelles accordées par le juge central assomment la SOA. Kayodé Olarenwaju bénéfice de l’avantage sur une faute commise sur Boua Koffi et inscrit le 4ème but de l’ASEC mimosas à la 48ème minute. C’est donc sur ce score de 4 buts à 0, que les deux formations regagnent les vestiaires.

A la reprise, les militaires ayant certainement nettoyé leur canon, passent à l’offensive. Ils réussissent à réduire le score sur penalty à la 65ème minute. Un penalty transformé par N’Goran Malan. Ce but ne permettra pas à la SOA d’émerger. Les mimos, très bien en place, musèlent l’attaque des militaires et s’érigent en maîtres du milieu de terrain. Cette belle présence des Jaune et Noir agace les militaires qui seront réduit à 10 sur un acte sévère d’antijeu de Gouaméné Dosso sur Zagbayou Hugues. Réduits à 10 et sans boussole, les militaires vont subir toute la seconde période et finissent à genou à la 93ème minute sur un superbe but de Touré Mohammed, le transfuge de l’académie Feyenord Fetteh du Ghana, très bien servi par Kayode Olarenwaju, auteur d’une magnifique déviation.

Avec ce festival offensif, les mimos prennent le large au classement et s’accordent ainsi une option sérieuse pour la suite du championnat national.

F.Y.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

11 − quatre =