Les mimos commencent bien !

L’ASEC Mimosas croisait le fer ce samedi 19 Juin 2010 au stade FHB, avec la formation du Stade d’Abidjan, dans le cadre de la 14ème journée de la ligue 1. Cette rencontre qui commence sur un fond de revanche pour l’ASEC Mimosas, s’achève avec une belle note de victoire (2-1), pour les protégés de Me Roger OUEGNIN.

Ce sont les mimosas qui vont annoncer les couleurs dès les premières minutes sur une lourde frappe de Kouakou N’Doua Iréné. Les minutes qui suivent seront à l’avantage de l’ASEC Mimosas, qui donne une option offensive à la rencontre.# Après avoir subi la furie de la ligne offensive mimosas, soutenue par une excellente oxygénation assurée par l’entre-jeu mimosas, le stade d’Abidjan cède à la 32ème minute. Mangoua Kessé, prend ses responsabilités sur un débordement sur le coté gauche, et trouve Brossou Kpéhi en pôle position qui, du plat du pied, descend le portier stadiste.

Malgré cette avance au score, les jaune et noir ne démordent pas. Ils accumuleront les offensives malheureusement infructueuses devant une défense du stade très regroupée et qui choisit à tort de rester repliée sur sa ligne défensive. Si procéder dans ce contexte par des contre-attaques a été la solution choisie par les stadistes, il fallait compter avec la défense Jaune et Noir qui a retrouvé tous ses cadres avec le retour très remarqué de Diomandé Ahmed Hervé.

C’est donc sur ce score de 1 but à 0 qu’intervient la période d’oxygénation.

La seconde mi-temps commence avec un coup d’éclat. Le stade revenu avec de meilleurs sentiments, presse la défense mimosas, qu’il réussit à conduire à la faute dans la surface de réparation. Le juge central est sans pitié. Il siffle un penalty pour le stade, penalty transformé à la 54ème minute. L’ASEC Mimosas loin de se laisser refroidir par cette égalisation, augmente les offensives et réussit à corser l’addition à la 65ème minute, par Seri Jean Mickael qui exploite bien un joli retrait de Kouakou Iréné.

Le Stade essayera par tous les moyens de revenir au score mais les mimosas, très bien en place, neutralisent toutes les offensives. C’est donc sur ce score de 2 buts à 1 en faveur des mimosas que l’arbitre met fin à la rencontre.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

2 × 3 =