Les réactions

L’ASEC Mimosas et l’ASI d’Abengourou se sont neutralisés sur le score de 1 but partout, lors du match amical joué le samedi 12 juin dernier au stade Henri Konan Bédié d’Abengourou.
A la fin du match, le PCA de l’ASI d’Abengourou, les deux entraîneurs et le capitaine de l’ASEC Mimosas nous ont confié leurs impressions :#

Yao KOFFI Roger (PCA de l’ASI d’Abengourou)

La venue de l’ASEC Mimosas à Abengourou est un événement pour nous, car l’ASEC Mimosas est la plus grande référence en Côte d’Ivoire. Tout le monde veut s’en inspirer. C’est bien en la côtoyant qu’on apprendra mieux. Le résultat de ce match nous importe peu, l’essentiel pour les habitants d’Abengourou était la réalisation de ce match à Abengourou.

Maxime Gouamené (entraîneur de l’ASEC mimosas)

Un match nul est toujours considéré comme un mauvais résultat à l’ASEC Mimosas, quelque soit la compétition et l’enjeu. L’entraîneur que je suis, n’est donc pas entièrement satisfait de ce résultat mais j’ai apprécié l’état d’esprit de mon équipe sur ce terrain particulier. Je peux regretter toutes les occasions de buts non concrétisées. Nous avons répondu à la sollicitation de l’équipe d’ASI d’Abengourou pour nous replonger dans l’atmosphère et les conditions des matches à l’extérieur. Ce match est un bon test pour nous dans la perspective de nos matches de championnat à Ouragahio et à Hiré.
Ce match a permis de voir nos recrues en situation de jeu.
Touré Mohamed Latif a montré de belles dispositions techniques. C’est un joueur mobile qui a une belle pointe de vitesse. Il a la capacité de jouer en appui et en profondeur. Il nous sera très utile pour mettre les ballons au fond des filets adverses.
Kaplaka, quand à lui, n’a joué que 20mn, durant lesquelles nous étions en infériorité numérique, suite à l’expulsion de Séri Jean Michaël. Il n’a donc pas été assez sollicité offensivement. Il aura d’autres occasions pour démontrer ce dont il est capable.
Comme satisfaction également, nous pouvons noter le retour de Diomandé Ahmed qui a joué les 90 mn sans aucun problème. Nous connaissons ses qualités, son importance au sein de notre secteur défensif.

Aka KOUAME Basile(entraîneur de l’ASI d’Abengourou)

Nous sommes en pleine préparation pour la seconde phase du championnat de Ligue 2. Il y a eu des changements au sein de nos différents effectifs pendant ce mercato, il était important pour nous de voir la nouvelle équipe en situation de jeu, surtout contre l’ASEC Mimosas. Nous ne pouvions pas espérer mieux. Ce n’était donc pas une question de revanche contre l’ASEC qui nous avait battu en match amical à Sol Béni en début de saison, mais plutôt un match de gala et de préparation pour la seconde phase de la saison.
Je tiens sincèrement à remercier Me Roger Ouégnin qui a permis la réalisation de ce match amical à Abengourou. C’est un honneur fait aux habitants d’Abengourou qui sont venus nombreux malgré les matches de la Coupe du Monde.

Diomandé Ahmed (capitaine de l’ASEC Mimosas)
Le résultat de ce match peut être considéré comme mauvais pour nous, si l’on s’en tient au statut des deux équipes. Mais objectivement, c’est une satisfaction pour nous et pour moi, personnellement qui revient de blessure. Je me suis senti bien pendant les 90mn du match.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

17 − 11 =