Les joueurs font leur autocritique

Exercice périlleux que celui auquel les joueurs ont été soumis après l’interview du président délégué Francis OUEGNIN ( A M N° 965) et notre bilan chiffré à mi-parcours de la saison (A N°966): s’autocritiquer. Comme l’adage qui dit que “ l’eau qui sort de la bouche du silure est la plus fraîche”, les joueurs ont bien voulu se prêter à notre jeu pour dire, en toute franchise, chacun, son apport dans la première partie du championnat et ce qu’ils comptent faire individuellement dans la phase retour.

Voici, joueur par joueur, le bilan de sa saison et la tendance pour la suite de la compétition.#

Les gardiens de but

Kone Kassim

«Ma première partie de saison n’a pas été facile. J’ai en face deux internationaux YEBOAH Daniel et ANGBAN Vincent à présent en préparation avec les Eléphants et en plus, il me fallait m’habituer à un nouveau cadre de travail, ce qui tarde un peu. Mais j’ai foi en l’avenir. Je vais y arriver».

Cisse Adama

«J’ai eu la chance de figurer cinq fois sur la feuille de match à mi-parcours de la saison. Barrer par les ainés, ANGBAN Vincent de Paul et YEBOAH Daniel, je n’attends que mon heure. Lorsqu’elle sonnera, je la saisirai pour montrer ma valeur».

Les défenseurs

Diomande Ahmed
«J’ai participé à huit rencontres avant ma blessure. Celle-ci a freiné mon élan. Contraint de reprendre à zéro, je vais me battre pour atteindre mon meilleur niveau. Pour moi, il est question de maintenir le cap et d’apporter mon expérience à l’équipe dans l’acquisition du titre et la Coupe nationale qui nous tient à cœur».

Sogodogo Laminebr>
«Défensivement, je pense avoir apporté une relative stabilité à l’équipe. Pour la suite, je dois bien continuer ce que j’ai commencé en travaillant certains paramètres, notamment mes manques sur les duels qui me sont souvent reprochés».

Guindo Moussa

«J’ai été aligné 12 fois sur 13 matches comme titulaire. Cependant, je dois avouer que je n’étais pas à 100% de mes capacités. Cela était lié aux difficultés de début de saison. La seconde partie du championnat est plus décisive. Elle sera difficile. Ce qui est intéressant, c’est qu’en ce moment chacun retrouve ses marques. En ce qui me concerne, je sais que je monterai en puissance. je dois me concentrer dans mon couloir, à m’appliquer dans mes contrôles et mes centres».

Kadio Didier Boris
«Mon bilan à mi-parcours de la saison est moyen. Je jouais au départ, après je suis passé remplaçant. J’ai quelque peu ciré le banc. Une question de choix du coach sans doute. J’espère avoir la chance de participer à beaucoup plus de rencontres dans la seconde phase du championnat. Je travaille durement pour apporter à mon équipe».

Okou Zahui Stéphane
«Mon bilan me semble positif pour avoir disputé 12 matches sur 13, même si je reconnais ne pas avoir été bon sur l’ensemble des 12 matches. Offensivement, je n’ai rien apporté. Je n’ai inscrit aucun but encore moins livré une passe décisive. Dans la seconde partie de la Ligue 1, je dois être plus décisif, notamment sur les coups de pieds arrêtés».

Wawa Serge
«J’ai fait une bonne saison à mi-parcours pour avoir pris part aux 13 matches du championnat. Je pense avoir donné le meilleur de moi-même sur l’ensemble de ces rencontres. Avec la confiance du coach, je compte travailler pour parfaire mon apport offensif dans la seconde phase du championnat».

Les milieux

Seri Jean-Michaël
«J’ai fait une première partie du championnat en dents de scie. Ne pas trop jouer fait perdre la confiance. Passer de l’Africa à l’ASEC, ressemble au passage d’un monde à un autre monde. Un changement de rythme et un changement de système qui nécessite une bonne adaptation. Par contre, l’intégration a été facile car je suis arrivé dans ma famille. Maintenant, je pense être dans le bon tempo. Pour la phase retour, le groupe sera meilleur. Chacun gagnera en travail et en volume de jeu. Nous allons nous transcender pour faire une deuxième partie de championnat meilleure que la première».

Kouakou N’Doua Patrick Irénée
«Je commence mal le championnat parce que j’ai terminé l’exercice 2009 avec une blessure. A la reprise, j’étais court physiquement. Le temps de jeu que j’ai gagné, m’a permis progressivement de retrouver mon niveau. Je serai encore meilleur pour le service dans la deuxième partie du championnat».

Kone Bakary
«J’ai connu un début de championnat difficile. Je ne jouais pas. Après la 4ème journée, j’ai commencé à aligner un bon nombre de matches ce qui m’a permis de progresser et d’apporter offensivement à l’équipe. Je dois améliorer mon jeu vers l’avant afin de mettre des buts. C’est mon péché mignon. Je dois le gommer si je veux progresser et élever mon niveau».

Zagbayou Hugues
«Je qualifie ma première partie de championnat de moyenne. Je n’ai pas assez joué. Je n’ai pas été à mon meilleur niveau par rapport à la saison dernière. Pour la seconde partie du championnat, je compte livrer plus de matches et être beaucoup plus performant».

Lingane Issoumaïla
«Sur 13 matches, j’ai pris part à cinq ou six matches. Je ne peux pas me satisfaire de ce maigre bilan. J’ambitionnais jouer tous les 13 matches, à défaut, livrer le maximum de rencontres. Je compte me surpasser pour jouer les 13 matches à venir».

Les attaquants

Dion Sede Marc

«Les blessures ne m’ont pas épargné. Mon temps de jeu, conséquemment, est insignifiant. Les statistiques révèlent que je suis le meilleur passeur, mais j’avoue que cela ne m’intéresse pas outre mesure. Pour l’attaquant que je suis, je veux plutôt me distinguer avec un bon taux de réussite devant les buts. Si les meilleures passes s’y ajoutent, cela devient un bonus. Je prie le Seigneur pour que dans la deuxième partie du championnat je retrouve le chemin des filets».

Coulibaly Djemory
«Quitter la D2 et se retrouver en L1, de surcroît dans une équipe à pression et ambitieuse comme l’ASEC Mimosas, n’est pas aisé. Le petit temps de jeu que j’ai pu avoir est pour moi, un signe d’encouragement. Je donnerai tout dans la seconde moitié du championnat pour améliorer mon temps de jeu».

Dogba Ange Pacôme

«Je n’ai pas entièrement répondu à l’attente de mes dirigeants. Je dirai que je suis passé complètement à côté. Je suis dans un club de challenges et je me suis fixé des objectifs. Honnêtement, je n’ai pas atteint ces objectifs. Pour moi, la deuxième partie du championnat va être décisive. J’ai le devoir de confirmer ce pourquoi, j’ai été enrôlé, question de répondre aux attentes du club et des Actionnaires. Je n’ai pas droit à l’erreur. Je dois me donner à fond pour répondre à toutes les ententes».

Mangoua Kesse

«Cette saison je suis épargné par les blessures et cela se ressent dans mes prestations. Je suis plus régulier et fort logiquement, je suis en tête des buteurs avec 5 buts, mieux que l’année dernière où j’avais réussi 2 buts à la même période. Je pense continuer sur cette lancée tout en donnant le meilleur de moi-même afin d’être l’attaquant providentiel attendu à l’ASEC Mimosas. Nous sommes premiers à mi-parcours, sereinement, nous entamerons la seconde partie avec nos moyens pour garder jalousement ce classement. Cela passe par le travail».

Boua Koffi Davy
«Comme bons points dans les six matches que j’ai disputés, je note mon habilité devant les buts pour avoir scoré 4 fois en un si faible temps de jeu. Comme mauvais points, il y’a mes contrôles, mes orientations de balles, mon pressing et une meilleure concentration devant les buts à revoir. Je m’y attèle pour être plus utile à mon équipe dans la seconde et dernière partie du championnat».

Dossier réalisé par D. Clément

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

10 − 4 =