En conquérant

Avec un nouvel entraîneur et une 10ème place peu reluisante, l’Africa Sports est dos au mur face à l’ASEC Mimosas dans le derby de dimanche. L’ASEC Mimosas, qui mène la course en tête pour le titre, jouera sans pression tout en se montrant conquérante pour creuser un écart significatif.
Que dire de ce premier derby de la saison ASEC – Africa ? Que vaudra t-il ? On a l’habitude de le voir entouré de pression et une poussée d’adrénaline au fur et à mesure que le jour approche. #Mais, depuis le début de la saison, les deux grands du football ivoirien ne passionnent pas, vraiment. Il y a moins d’un mois, l’ASEC Mimosas et l’Africa Sport d’Abidjan ont flanché en Ligue des champions, au stade des 16èmes de finale, provoquant le désamour d’une bonne frange de supporters dans les deux camps. Plus fatale à l’Africa Sport, cette élimination a coûté le limogeage de l’entraîneur italien Gianni BORTOLETTO au profit du Serbe Kokovic DOKO. Après la désillusion en Ligue des champions, le retour aux affaires locales devient la priorité des priorités pour nos ex représentants dans la compétition d’élite africaine. A ce jeu, l’ASEC Mimosas a réussi une belle remontée au classement. Elle occupe la 1ère place avec 19 pts; + 14, ce qui n’est pas le cas de l’Africa Sports confinée à la 10ème place avec 11pts; -2. Pour la rencontre de ce dimanche, l’Africa n’a pas d’autre choix que de chercher à s’imposer à son rival, sous peine de sombrer.

Le coach aiglon est d’ailleurs bien conscient qu’il joue gros dans cette rencontre, lui qui a été recruté pour rebâtir la Maison vert et rouge. Après une victoire (1-0 sur le Sabé), pour son premier match, une défaite (1-0 devant le Séwé) pour le deuxième, et un troisième contre Issia dont le résultat ne nous ait pas parvenu, il est à son quatrième match et pas n’importe lequel. Le technicien Serbe doit redorer le blason de sa formation. Fera t-il mieux que Gianni qui lui a passé la main ? L’entraîneur Italien a connu quatre derbies ASEC-Africa, toutes compétitions confondues. Il a enregistré une victoire en Coupe nationale l’année dernière, un nul et deux défaites. Kokovic qui a un vaste chantier dans la construction de l’Africa, s’il ne joue pas une bonne partie de son avenir sur ce match, sera tout de même en mauvaise posture, s’il ratait son premier derby.
L’ASEC Mimosas n’est pas dans la même configuration que son adversaire. Elle reste sur quatre victoires d’affilée avec le même entraîneur, Maxime GOUAMENE, pour qui ce derby n’a plus de secret. Il en a déjà joué deux sur le banc dont une victoire et un nul. Petit point rassurant, c’est un enfant de la Maison Jaune et Noir.

L’ASEC n’a pas de pression

Si depuis quelques semaines, tous les joueurs de l’Africa Sports conscients qu’une victoire leur fera plus de bien, ont ce derby en tête, ce n’est pas franchement le cas des Mimosas qui «prennent les matches, les uns, après les autres». Premiers du Championnat après neuf journées, ils sont sûrs d’avoir creusé l’écart. Du coup, ils sont logiquement favoris et ont à cœur d’en profiter pour ne pas se mettre la pression, jouer leur jeu et prendre le meilleur sur l’ennemi juré.
Souhaitons qu’un éventuel « huis clos » des supporters au stade Félix HOUPHOUET-BOIGNY ne viennent ternir cette «fête» qui promet. Pour que l’affiche soit captivante, les supporters doivent être nombreux. Leur présence décuplera les forces et les joueurs donneront le meilleur d’eux-mêmes.

D. Clément

Voici la liste des 18 joueurs convoqués.

  1. Angban Vincent
  2. Yéboah Daniel
  3. Wawa Serge
  4. Okou Zahui
  5. Traoré Syndou
  6. Guindo Moussa
  7. Kadio Didier Boris
  8. Koné Bakary
  9. Sogodogo Lamine
  10. SERI Jean Michael
  11. Bouah Koffi Davy
  12. LINGANE Issoumaila
  13. Brossou Kpéhi
  14. Sekyere Mark
  15. Mangoua Kessé
  16. Dogba Ange Pacôme
  17. Zagbayou Hugues
  18. DION Sedé Marc

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 × 4 =