L’année 1999

Le site www.asec.ci vous propose de revivre chaque semaine les moments forts qui ont marqué l’histoire d’amour qui lie l’ASEC MIMOSAS à la Ligue des champions, lancée en 1997 par la CAF pour remplacer la Coupe d’Afrique des Clubs Champions.
Histoire d’amour car notre club a participé à 12 de ces 14 éditions (Elle en a été absente en 1997 et en 2000) et s’est qualifiée à 11 reprises pour les 1/4 de finale, ce qui constitue un record africain
L’ASEC Mimosas est championne d’Afrique 1998. Elle attaque l’année 1999 avec en ligne de mire la défense de son titre de champion Afrique.#

Le coach Oscar Fullone est remplacé par Jean Marc Guillou, le Directeur de l’Académie MimoSifcom.
Promu entraineur de l’équipe première, Jean Marc Guillou, constitue deux groupes pour faire face aux challenges de l’année 1999.
Le premier groupe est constitué des anciens tels que Badra Aliou, Maxime Gouamené, Baloki Florent, Kouassi Blaise, Kamara Vassanogo, Losseni Konaté, Diomandé Ibrahim et autres…
L’autre groupe, issu de la première promotion de l’Académie MimoSifcom, est mené par Touré Kolo Abib, Aruna Dindané, Zézé Venance, Koné Bakari, Koffi N’Dri Romaric, Koutouan Nantcho, Yapi Yapo Gilles, Péhé Joss, Tiéné Siaka, Barry Aboubacar pour ne citer que ceux-la.

Le dimanche 7 février, au Stade Félix Houphouët-Boigny, pour le compte de la finale de la Super Coupe d’Afrique, l’ASEC Mimosas reçoit la grande équipe de l’Esperance de Tunis avec ses vedettes internationales telles que Chokri El Ouer, Badra Khaled, Okolosi Gabriel et Jaidi Rhadi.
Grâce au doublé de Zézé Venance (35e et 114e) et un but d’Aruna Dindané (101e), les Académiciens l’emportent sur les Egyptiens par le score de 3 buts à 1.

Avec déjà deux titres au compteur ( la Coupe Houphouet – Boigny et la Super Coupe Afrique), l’ASEC Mimosas s’attaque à la Ligue des champions par les 1/16ème de finale.
Le 14 mars, en match aller au Stade Omnisport Omar Bongo de Libreville, au Gabon, l’ASEC Mimosas est défaite par le FC 105 sur le score de 1 but à 0 grâce au but de Mombo Tristan à la 22e mn.
Le retour à lieu le dimanche 28 mars au Stade Félix Houphouët –Boigny et grâce à Yapi Yapo Gilles (4e), Zézé Venance (32e) et Tiéné Siaka (83e), l’ASEC Mimosas passe l’obstacle gabonais sur le score de 3 buts à 1.

L’ASEC Mimosas est qualifiée pour les 1/8ème de finale. Elle reçoit, le dimanche 2 mai, les Algériens de l’USM El Harrach, devant un nombreux public au Stade FHB. Les Mimos sont sans pitié pour les Algériens. Ils infligent un cinglant 4 buts à 0 à leur adversaire. Les buteurs mimos se nomment : Zézé Venance (21e), Aruna Dindané (69e et 83e) et Djiré Aboulaye Junior (87e).
Au match retour, au Stade du 1er novembre Mohammadia d’Alger, les Mimos concèdent 2 buts contre 1 et se qualifient pour la deuxième fois consécutive en quart de finale de la Ligue des champions.

Le tirage au sort des poules à lieu en Egypte, au siège de la CAF et l’ASEC Mimosas hérite de la poule B en compagnie de l’Esperance de Tunis, du Dynamos d’Harare et de la Saint- Louisienne de la Réunion. Alors que le groupe A est composé du Raja de Casablanca, du National Al Ahly du Caire, de Hearts Of Oaks d’Accra et du Shooting Star du Nigeria.

La 1ère journée se déroule en Tunisie chez une équipe revancharde de l’Esperance de Tunis le samedi 21 Aout, au Stade El Menzah, en nocturne. L’Esperance bat l’ASEC Mimosas 3 buts à 0.
La phase des poules commence mal pour l’ASEC Mimosas. Les Mimos doivent se ressaisir. Et pour cela, ils reçoivent la Société Sportive Saint-Louisienne. Après une première mi-temps de doute, les Mimos offrent une seconde partie de folie concrétisée par 3 buts de belles factures de Koutouan Nantcho (50e), de Yapi Yapo Gilles (58e) et de Aruna Dindané (86e). L’ASEC gagne le match par le score de 3 buts à 1 et se repositionne dans la course à la 1ère place de la Poule B, qualificative pour la finale.
Pour le compte de la 3e journée, l’ASEC Mimosas reçoit le Dynamos du Zimbabwe le samedi 18 septembre, au stade FHB. Après de nombreuses occasions de buts non concrétisés, l’ASEC l’emporte au final sur le score de 2 buts à 0. Deux réalisations de Tiéné Siaka à la 45e et de Zézé Venance à la 74e donne la victoire aux Mimos.
Lors de la 4e journée, l’ASEC Mimosas se déplace à Harare. L’ASEC perd sur le score de 2 buts à 1 et voit définitivement s’éloigner son rêve de surprendre l’Espérance de Tunis en tête de la poule B. Les deux dernières journées se jouent pour l’honneur. Malgré sa victoire de 1 but à 0 contre l’Espérance de Tunis, sur un but de Koné Bakari (Baky) à la 75e, et son match nul blanc à la Réunion, l’ASEC Mimosas n’empêchera par les tunisiens de se maintenir à la tête de la poule B.

Ainsi aux cours de cette 3ème édition de la Ligue des champions, les Mimos ont totalisé trois victoires à domicile, deux défaites et un match nul à l’Extérieur. Ils finissent à la 2e position de leur poule, derrière l’Espérance de Tunis. Une place qui ne permettra pas à l’ASEC Mimosas d’accéder à la Finale.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

15 − douze =