Les jeunes mimosas prennent le dessus !

L’équipe réserve de l’ASEC Mimosas recevait ce lundi 29 mars 2010, au palais des Sports de Treichville, la formation réserve du Stade d’Abidjan dans le cadre de la première journée du championnat des équipes réserves. Avec un groupe prometteur composé de joueurs n’ayant pas assez de temps de jeu en équipe professionnelle, l’ASEC Mimosas a signé son entrée dans cette troisième édition du championnat réserve, en battant les Yéyés par le score de 3 buts à 2. Sous la conduite du coach Hugues Gouaméné, entraineur adjoint de l’Académie MimoSifcom, les jeunes loups de l’ASEC Mimosas ont été les premiers à annoncer la couleur dès la 20ème minute#, sur un retrait de Segba Serge Pacôme, qui est parfaitement repris par Bougouhi Jean-Jacques, qui ouvre le score pour les Jaune et Noir. Cette avance au score sera malheureusement de courte durée car, à la 27ème minute les Stadistes obtiennent l’égalisation.

Le coach Hugues Gouaméné décide alors d’imprimer une meilleure fluidité dans le jeu de ses garçons qui se distinguent par une agréable possession de balle. Cette approche donne beaucoup plus de lucidité aux jeunes Mimosas qui s’accordent une avance au score dans les arrêts de jeu de première mi-temps. Boua Koffi Davy profite d’un cafouillage dans la défense des Stadistes pour inscrire le deuxième but de l’ASEC Mimosas, dans le temps additionnel de la première partie. C’est donc sur cette avance au score des Jaune et Noir que les deux formations regagnent les vestiaires.

La seconde période sera encore plus engagée avec une volonté avouée du stade de revenir au score. Ils réussissent à la 58ème minute à remettre les pendules à l’heure sur une perte de balle dans le milieu de terrain mimosas. Mais une minute plus tard, profitant d’une mauvaise relance du portier stadiste, Boua Koffi en pôle position, applique une sanction idéale et offre le gain de la partie à son équipe sur le score de 3 buts à 2.
L’ASEC Mimosas, détentrice du titre de champion des équipes réserves, commence la saison 2010 sur une belle note.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 + 2 =