L’heure de la remobilisation a sonné

Pourquoi la Ligue 1 Ivoirienne ne draine plus autant de monde au stade comme par le passé ? Pourquoi les matches du championnat national en général, et ceux de l’ASEC en particuliers, se jouent-ils aujourd’hui devant des gradins vides ?

Autant de questions que se sont posés le vendredi 19 mars dernier, le Secrétaire Général par intérim du Comité National d’Action et de Coordination (CNACO), M. TRAORE Samba et les présidents communaux, de comités d’entreprises, de comités féminin au siège à Treichville-Arras.
Durant 2h d’horloge, les Actionnaires ont tenté de diagnostiquer ‘’le mal’’.#
Certains parmi eux prétendent que le niveau des équipes a baissé. L’on n’assiste plus à ce football champagne qui mettait en émois les fans du ballon rond. Ceci pourrait être la cause de l’absence des Actionnaires au stade.

Qu’à cela ne tienne, en Zambie, les Mimos ont fait une belle prestation saluée par des applaudissements d’un public mordu de beau football. La maîtrise collective Jaune et Noir a séduit.
On n’est jamais prophète chez soi. Dit l’adage.

D’autres Actionnaires évoquent la cherté de la vie et ses corollaires comme les tarifs trop élevés d’entrée au stade.
TRAORE Samba et ses pairs ont alors proposé des remèdes pour remédier à ce mal qui n’honore pas l’ASEC Mimosas.
Parmi les suggestions faites, l’accent a été mis sur la sensibilisation de proximité, à la base, afin que les Actionnaires reprennent leur place dans les tribunes. Un défi majeur que les présidents de comités sont prêts à relever, si l’on s’en tient à l’engagement pris par le président communal de Bouaké, El hadj DJIRA Youba, qui a déclaré ceci : « A nous présidents de relever le défi. Si on n’est pas capable, autant démissionner…remettons nous au travail et essayons de trouver des solutions pour que notre club se sente bien entouré ».

C’est ce challenge que le CNACO tient à relever avec, d’ores et déjà, la manche retour des 16èmes de finale de Ligue des champions Orange, contre Zanaco FC de Zambie. Les Mimos pourront compter sur le soutien massif des Actionnaires pour arracher la qualification ce dimanche 4 Avril au stade Félix Houphouët-Boigny face au champion Zambien.
Le CNACO sonne ainsi la mobilisation. Mais cette initiative ne doit pas s’arrêter au prochain match de l’ASEC, il doit en être ainsi lors des matches à venir des différents championnats.
L’appel est donc lancé aux Actionnaires pour former le douzième homme de leur équipe.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

deux × 2 =