Commentaires de l’exercice comptable 2009

L’année 2009 se termine pour notre Club, sur un excédent d’exploitation de 71,469 millions FCFA, contre 131,644 millions FCFA l’exercice précédent. Cette baisse du résultat d’ensemble, provient d’une réduction substantielle des revenus du club (514 millions FCFA de revenus perçus en moins en 2009 par rapport à 2008), non couverte corrélativement par une baisse des charges (réduction de 431 millions FCFA par rapport à 2008).

A l’analyse, les charges, toutes entités confondues (Complexe sol Béni, Section Football, Académie Mimosifcom, Asec Mimosas Communication, Maison Excellence, CNACO) connaissent ainsi une réduction de 24% par rapport à l’année 2008. #Cette situation résulte essentiellement de l’absence des charges liées à la non participation de l’équipe fanion de football à la deuxième phase de la Ligue des Champions d’Afrique (réduction des primes de rendement, frais d’organisation des matches, voyages, etc.), à la diminution des frais liés aux transferts de joueurs, à la fin des contrats de travail du personnel expatrié en charge de l’encadrement technique de la section football ainsi que d’une amélioration du suivi des coûts d’exploitation suite à la mise en place d’un service administratif et financier renforcé.

Cet effort de réduction des charges au niveau du club, a permis de dégager en 2009 un excédent d’exploitation de 349 millions FCFA pour la section football (contre 274 millions FCFA en 2008) résorbé par les charges d’exploitation du magazine MIMOSAS et de l’Académie Mimosifcom.

Concernant les revenus, et comme par le passé, les recettes de match (guichet) demeurent en deçà du seuil de 10 millions FCFA (soit environ 1% des produits d’exploitation du club) même si l’on note une amélioration desdits revenus sur 2009 (+ 1,8 million par rapport à 2008), malgré le petit parcours dans les compétitions internationales.

Les revenus issus des transferts de joueurs et du mécanisme de solidarité FIFA s’établissent à 822 millions FCFA contre 855 millions FCFA en 2008. Ils représentent de ce fait 58% des produits du Club en 2009 contre 47% l’exercice précédent, traduisant ainsi leur part croissante dans les revenus du club. Par ailleurs, nous observons une augmentation des revenus issus du mécanisme de solidarité FIFA (196 millions FCFA en 2009 contre 134 millions FCFA en 2008) qui matérialise un changement de tendance, à savoir le tassement des revenus des transferts portant sur les joueurs (en fin de formation à l’Académie ou évoluant en équipe fanion) opposé à une embellie de ceux relatifs aux athlètes évoluant déjà dans les clubs professionnels étrangers et qui sont sollicités par de nouveaux clubs, toutes choses qui confirment leurs qualités intrinsèques et leurs cotes ascendantes sur les marchés des transferts internationaux.

Toujours au chapitre des revenus, les subventions allouées au club, (y compris le sponsoring) connaissent un recul de 37% et passent de 769 millions FCFA en 2008 à 482 millions FCFA pour l’année 2009, soit une diminution de 287 millions FCFA. Cette situation est due pour l’essentiel, à l’absence du club à la deuxième phase de la Ligue des Champions d’Afrique, entrainant de facto, la réduction des subventions de la CAF et de la FIF (-123 millions FCFA), sans oublier la fin du partenariat avec Charlton Athlétic Football Club (-98 millions FCFA). Les sommes en provenance du sponsoring strict sont restées globalement stables (374 millions FCFA en 2009 contre 386 millions FCFA en 2008), traduisant la fidélité de nos sponsors.
Au niveau du bilan, la situation nette est en augmentation et s’établit à 2,707 milliards FCFA contre 2,636 milliards FCFA l’exercice précédent. Cette situation est la résultante d’un accroissement des immobilisations et des créances du club, atténuée par l’augmentation due à l’emprunt bancaire complémentaire de 335 millions FCFA sollicité pour parachever l’équipement de la Maison Excellence. Les autres dettes restent globalement stables d’un exercice à l’autre.

Malgré donc les difficultés et retards dans le recouvrement de certaines subventions et revenus de transferts entrainant des tensions de trésorerie, le Club a su maintenir ses équilibres financiers et faire face à ses engagements principaux durant l’exercice 2009.

A l’analyse, les actifs connaissent une augmentation nette d’environ 259 millions FCFA relativement aux différents projets réalisés ou en-cours de réalisation. Il s’agit essentiellement pour l’année 2009 de l’aménagement et de l’équipement du complexe hôtelier « Maison Excellence» ainsi que du tout dernier bâtiment dit « Maison de la Communication ». Cette infrastructure, composée de deux niveaux, abrite au rez-de-chaussée, les services de la presse écrite et internet; au deuxième niveau, se trouvent les locaux de la radio (2 régies et un studio de production), et des bureaux administratifs. Les autres éléments de l’actif sont constitués par le parc automobile du club, la tribune du terrain Ignace Wognin, les deux terrains de football, la fosse à foot, une salle de musculation et une infirmerie équipée, les trois bâtiments abritant l’internat et les salles de classe de l’Académie, etc.
Bonne saison sportive à tous.

La Direction Financière

Comptes de l’Exercice 2009

Le Compte d’exploitation générale en téléchargement

Le Bilan en téléchargement

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

18 − deux =