« Ce match en valait la peine …»

L’ASEC Mimosas affrontait le samedi dernier le Sabé Sport de Bouna dans le cadre d’un match amical, à Sol Béni. Cette rencontre qui intervient à quelques jours du déplacement de l’ASEC Mimosas, en valait la peine selon le staff technique Jaune et Noir, dont l’objectif était de repositionner son système technico-tactique mais surtout de remettre les garçons en confiance avant le voyage de Lusaka.
Le coach Maxime Gouaméné a accepté de s’ouvrir au micro d’ASEC.CI. Un entretien au cours duquel le premier responsable du staff technique s’est voulu rassurant.#

Qu’est ce qui justifiait selon vous ce match amical ?
« Il était important pour nous de meubler cette trêve en gardant nos joueurs dans la compétition. C’est vrai que nous avions offert le meilleur de notre temps à la préparation de notre voyage sur Lusaka, mais une appréciation en condition de jeu était importante. C’est ce qui justifie, le choix du Sabé de Bouna pour ce match amical, qui selon nous en valait la peine. »

Que retenez-vous de cette rencontre face au Sabé de Bouna ?
« Nous retenons beaucoup d’enseignements de ce match contre le Sabé, et de manière succincte, il faut retenir que nous nous sommes améliorés dans l’animation de jeu et surtout dans l’engagement au but. Nous avons des garçons qui reviennent dans le jeu, qui reprennent confiance et cela nous sera d’un apport appréciable. »

Ne pensez-vous pas que les garçons soient trop jeunes pour la ligue des champions ?
« C’est vrai que les garçons sont jeunes mais ils sont instruits de la dimension des matches de la ligue des champions et c’est à juste titre que nous irons jouer sans complexe. Le plus important c’est l’état d’esprit, l’engagement et la culture du résultat, et je pense que les jeunes sont prêts pour le voyage de Lusaka. »

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

15 + 4 =