Les mimosas pulvérisent l’ASCO

L’ASEC Mimosas recevait ce dimanche, au stade F.H.B, l’Association Sportive des Clubs de Ouragahio, dans le cadre de la 6ème journée de la ligue1. Annoncée comme le math de la remontée et surtout comme le match test pour les Mimosas avant leur déplacement africain à Lusaka, cette rencontre fut une belle page colorée d’espoir. Évoluant avec un bel état d’esprit, et fort du caractère acquis après plusieurs jours de travail à Sol Béni, la bande à Maxime Gouaméné s’installe sans fanfare mais avec un jeu limpide et efficace. Très appliqués et visiblement épanouis, les protégés du Président Me Roger OUEGNIN déroulent le rouleau compresseur Jaune et Noir# et très rapidement, s’offrent les artères de la rencontre. A la 23ème minute, sous le feu de la pression, la défense de l’ASCO abat Kouakou N’Doua Iréné à l’entrée de la surface de réparation. Le coup franc sifflé, est puissamment exécuté par Kadio Didier Boris, qui crucifie le portier de l’ASCO. Les mimosas impriment leur engagement sur l’opposition qui prend une réelle coloration Jaune et Noir sept(7) minutes plus tard. Après un débordement mené avec beaucoup de caractère, Mangoua Késsé sert Séri Michaël, dans l’axe de la défense. Le milieu de terrain mimosas ne se fera pas prier pour planter le portier de l’ASCO du plat du pied et s’inscrire le 2ème but des mimosas.
C’est donc sur cette avance au score que le juge central M. Djetouan Ahui prononce l’oxygénation. La deuxième période sera encore plus engagée. Les mimosas toujours présents, n’accorderont aucun temps d’observation à leurs adversaires. Par une pression constante et bien maintenue, les poulains de Maxime Gouaméné musèlent l’attaque de l’ASCO qui n’est plus que l’ombre d’elle-même, ce qui leur permet idéalement de développer leur jeu et exécuter leur stratégie.
A la 70ème minute, Mangoua Késsé bien servi par Kouakou Irénée, prend ses responsabilités. Il envoie un tir qui descend le portier de l’ASCO pour la troisième fois. L’ASEC respire la forme et continue sa prestation avec beaucoup d’engagement et d’efficacité. Alors que, l’on s’achemine vers le coup de sifflet final, c’est à dire à la 88ème minute, Bouah Koffi entré en lieu et place de Dogba Ange corse l’addition pour les mimosas. A l’origine, une balle en retrait envoyée par Frimpong Yaw. Le cuir file entre les mains du portier de l’ASCO et Bouah Koffi en embuscade n’a aucune peine à pousser le ballon dans les buts vides. 4 buts à 0, ce sera le score final de cette rencontre au cours de laquelle, les mimosas tout en gardant la tête froide, assurent une prestation étincelante. Malgré un pâle début de championnat, les mimosas montrent par cette victoire qu’ils gardent encore intacte leur chlorophylle.
Le cap sera donc mis dans moins de deux semaines sur Lusaka pour les matches Aller des 1/16ème de finale de la ligue des champions 2010, où les protégés de Me Roger OUEGNIN croiseront le fer avec le Zanaco FC.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

neuf + 15 =