Intégration difficile des recrues ?

Si les prestations récentes de l’ASEC Mimosas ne sont pas reluisantes, que dire de celles de ces recrues ? Et pourtant quel espoir n’a-t-on pas placé en elles ?

Pour beaucoup d’observateurs, l’ASEC Mimosas a réalisé le meilleur recrutement de la saison en attirant chez elle, DOGBA Ange Pacôme le buteur du Séwé Sport de San Pedro, AKROFI Edem, un autre artificier prêté par l’USCB, SERI Jean Michaël, le métronome de l’Africa Sports, TRAORE Syndou, l’excellent latéral gauche transfuge du Stade d’Abidjan, KONE Kassim, un gardien confirmé à la JCA-T, GALMAN Boureima et Alex SOWAH#, des étoiles venues respectivement du Racing Club de Bobodioulasso et de Feyenoord Fetteh Academy d’Accra, des jeunes loups, LEBAÏ Olivier (US Fermier d’Abengourou), BOUA Koffi Davy (Sabé Sport) et que dire des retours de prêts de BROSSOU Kpéhi et de LINGANE Issoumaïla ? Autant de monde qui ont fait croire que l’ASEC Mimosas marcherait d’emblée sur ses adversaires. Après quatre journées de Ligue 1 et trois matches de Coupe Félix HOUPHOUET-BOIGNY, force est de reconnaître que ces recrues tardent à s’affirmer et à convaincre. Pour un retour en première ligne, il faudra encore patienter. C’est d’ailleurs ce que pense le capitaine DIOMANDE Ahmed Hervé dans une interview parue la semaine dernière dans nos colonnes. « Après quatre journées, le bilan, est mitigé pour nos recrues. Mais il faut leur laisser le temps de s’adapter… » déclare t-il. L’entraîneur Maxime GOUAMENE, généralise le problème: « Dans la grisaille actuelle, il est difficile de distribuer des satisfécits à un joueur par rapport à un autre… Il faut laisser le temps à chacun de se ressaisir et on verra…». Soit. Mais voyons déjà ensemble le comportement individuel de chacune de nos recrues depuis le début de la Ligue 1.

DOGBA Ange Pacôme. Entré en jeu contre le Stade d’Abidjan et la SOA, en remplacement de DION Sédé Marc, l’ancien portuaire n’a pu rien changer à la déroute de son équipe. La journée suivante, il a, du banc de touche, assisté à la victoire des siens face au Sabé Sport. Face à Issia Wazi lors de la 4ème journée, il a retrouvé une place de titulaire sur le front de l’attaque. Admirable de combativité, DOGBA a marqué l’unique but de son équipe qui récompense ses efforts.

SERI Jean-Michaël. Le milieu de terrain Mimosas figure à chaque fois sur les feuilles de matches. En quatre journées, il est entré en jeu deux fois, a été titulaire une fois, remplacé et a gardé le banc une fois. Ce joueur pétri de qualités peut mieux faire.
TRAORE Syndou. L’ancien défenseur du Stade d’Abidjan a été titularisé une fois contre son ancienne équipe sans véritablement convaincre. Depuis lors, il est sur le banc de remplaçants. Peut-être est-il à la recherche de ses marques. Ses qualités techniques ne sont nullement remises en cause.
KONE Kassim. Profitant de l’indisponibilité de YEBOAH Daniel et de l’absence d’ANGBAN Vincent parti en Angola avec la sélection A, il a fait son baptême du feu dans les buts de l’ASEC face à la SOA à Bouaké. Pour sa seule titularisation, l’ancien goal de la JCA-T n’est pas exempt de tout reproche sur le premier but encaissé par son équipe. Un début difficile sous ses nouvelles couleurs à vite oublier.
GALMAN Boureima. Le Burkinabè ne figure toujours pas dans les 18. Le milieu de terrain qui nous a fait bonne impression lors de son premier match amical à Korhogo à l’occasion du  »Show Orange » dans la capitale du Poro au mois de novembre dernier, n’en finit pas avec les blessures. Quand sonnera son heure, il confirmera tout le bien qu’on dit de lui.
Alex SOWAH. La situation du Ghanéen perdure, puisqu’il a rejoint le groupe après la préparation d’avant-saison. Il n’a pas été épargné par la maladie. Aujourd’hui, au mieux de sa forme, il doit prouver qu’il mérite d’être dans ce groupe.

LEBAÏ Olivier et BOUA Koffi Davy. Ces deux néophytes continuent leur apprentissage. Le premier n’est pas encore apparu sur une feuille de match. Le second, lui a attendu la 4ème journée, pour voir son nom figurer parmi les 18. Rentré à moins de 10 mn de la fin du match en lieu et place de DOGBA Ange Pacôme, il n’a pas montré grand-chose. Un temps de jeu plus conséquent permettrait de mieux l’apprécier.

BROSSOU Kpéhi et LINGANE Issoumaïla. Revenus cette saison de leur prêt d’un an au Sabé Sport de Bouna, ces deux joueurs se portent plutôt bien. BROSSOU Kpéhi a marqué deux buts des cinq réalisations de son équipe, en deux matches contre la SOA et le Sabé. Pour son troisième match d’affilée, il a été sorti sur blessure à la 80è mn et remplacé par SERI Jean-Michaël sans marquer. Depuis la première journée, où il est resté sur le banc, LINGANE Issoumaïla semble avoir acquis la confiance de son coach, notamment, après la 2ème journée contre la SOA, où il a remplacé SERI Jean-Michaël et il tient bien son rôle. Mais à Daloa, face à Issia Wazi, il a vite accusé le coup et a dû céder sa place à SERI Jean-Michaël.

Conclusion. Il ne faut pas brûler nos recrues. Nous ne sommes qu’en début de saison et elles ont besoin d’un temps d’adaptation dans ce club professionnel, où les méthodes d’entraînement et l’environnement, ne sont nulle part pareils en Côte d’Ivoire. Soyons patients, pour tirer le meilleur de ces joueurs, venus en renfort grâce à leurs qualités.

D. Clément

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un × 2 =