« Je ne privilégie pas un système »

Vainqueur 3-1 du Séwé Sport de San Pedro, l’ASEC Mimosas affiche plus que jamais son désir de vite recoller au classement. Pour son entraîneur, Maxime GOUAMENE, la route est longue. Mais le salut viendra de l’état d’esprit de son équipe.#

Quels enseignements avez-vous tiré de la performance de vos joueurs contre le Séwé Sport de San Pedro ?
C’est surtout l’état d’esprit qu’il faut retenir. Il est important de le conserver. La concentration a été là tout le temps. On a eu une bonne semaine de préparation. Nous avons travaillé dans un état d’esprit conquérant. On a eu l’envie de mettre du rythme. En première mi-temps, on aurait pu  »tuer » le match. En deuxième mi-temps, on est revenu plus fort mentalement pour faire la différence. On connaît nos qualités techniques et tactiques qui nous permettent de battre n’importe quelle équipe.

Vous allez être encore plus attendus contre l’Association Sportive des Clubs d’Ouragahio ?
On sait que ce sera le cas pendant tout le championnat. Plus on avance, plus on sait que ce sera serré. On sait qu’on a pris du retard à l’allumage et il faudra vite combler ce retard avant notre entrée en lice en Ligue des champions. Quel que soit l’adversaire, nous devons avoir le même état d’esprit. Au fil des victoires, nous allons retrouver de la fluidité, de la complicité, les valeurs qui ont fait de nous, les meilleurs l’année dernière.

On a remarqué un changement de système de jeu de votre équipe. Etait-ce stratégique ou définitif?
On a changé notre animation tactique parce que OKOU Zahui Stéphane, suspendu était absent pour le match contre le Séwé Sport de San Pedro. J’ai alors préféré garder les joueurs qui ont régulièrement joué ensemble en défense et fait reculer GUINDO et FRIMPONG, ce qui a donné une défense à 4. Quoi qu’il en soit, c’est notre animation et l’état d’esprit qui feront toujours la différence car je ne privilège pas un système de jeu par rapport à un autre. Par contre, j’insiste sur le volume de jeu, sur la vitesse pour amener à faire la différence le plus vite possible, d’où notre efficacité devant les buts.

Entretien réalisé par D. Clément (Photo : A. Malolo)

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quinze − huit =