3 questions au coach Maxime Gouamené

Avant le choc de la 1ere journée du championnat national de Ligue 1, qui opposera l’ASEC Mimosas au Stade d’Abidjan, ce dimanche 17 janvier 2010, à partir de 15h30, au stade Robert Champroux de Marcory, Maxime Gouamené, l’entraîneur principal de l’ASEC Mimosas nous livre ses impressions d’avant- match.#

Quel est l’état d’esprit de vos joueurs avant ce match de la première journée du championnat national de ligue 1?
Mes garçons sont fin prêts pour ce début de championnat. Ils sont même impatients de commencer cette compétition. Le tournoi de la Coupe Félix Houphouët-Boigny, nous a permis d’avoir le tempo, d’être compétitifs et de voir ce dont nous sommes capables. Nous sommes armés et bien préparés pour aborder ce championnat.

Le Stade d’Abidjan est une équipe qui réussit difficilement à l’ASEC Mimosas. Comment comptez-vous aborder cette première sortie, en championnat national ?

Il n’y a pas de préparation particulière. Nous travaillons comme d’habitude. Ce n’est pas parce que nous avons en face le Stade d’Abidjan que nous devons changer les choses. C’est vrai que le Stade d’Abidjan est une équipe difficile à jouer, cela ne date pas d’aujourd’hui. D’ailleurs toutes les équipes seront difficiles à battre. Il faudra s’arracher, tout donner, être à 100%, c’est-à-dire, être en possession de toutes nos qualités mentales, techniques et physiques pour répondre présents pendant tous les matches. Les trois matches de la Coupe FHB nous ont fait du bien, je crois donc que nous devons être physiquement au-dessus du Stade d’Abidjan pour bien finir ce match.

Qu’espérez-vous de ce championnat version 2010 ?

J’espère beaucoup de ce championnat. D’abord garder le titre tout en étant meilleur que l’année dernière, c’est-à-dire remporter tous les trophées et tous les challenges. Pour cela, il nous faudra beaucoup de sérieux, beaucoup de concentration et de respect de l’adversaire. J’espère aussi que ces matches de championnat nous permettront d’être plus performants en coupe d’Afrique.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

8 + un =