FILTISAC-ASEC Mimosas: 0- 4 (0-2)

Les Mimos y vont crescendo

En match amical disputé hier, mercredi 23 décembre, dans l’après-midi, l’ASEC Mimosas s’est imposé (0-4) face à la formation de Filtisac, à Abobo-Adjamé.

L’ASEC Mimosas poursuit sa préparation en assurant le résultat. Quatre buts inscrits et des recrues bien intégrées dans le dispositif. Autre point positif, l’équipe a rendu une copie parfaite de sa bonne santé physique. Sur un grand terrain, en largeur comme en longueur, pas assez bien nivelé, l’ASEC a produit du jeu. Elle à su poser le ballon au sol en récitant ses leçons. #

Comme il l’avait fait lors du premier match amical de son équipe contre le « Reste du Monde » (5-1), Maxime Gouaméné a aligné deux équipes quasiment différentes en première mi-temps et en seconde période afin de ne pas fatiguer ses joueurs déjà très éprouvés en cette période de préparation foncière de la saison.

La « première ASEC Mimosas » composée en défense de : Yeboah Daniel, Sogodogo Lamine, Lebaï Olivier, Wawa Serge, au milieu de : Traoré Syndou, Frimpong Yaw, Koné Bakary, Galman Bouréima, Brossou Pkéhi, en attaque de : Adom Arsène et de Bougouhi Jean-Jacques a assez vite pris la mesure de son adversaire sous l’impulsion d’un bon Koné Bakary et a ouvert le score par une reprise de volée de Galman Bouréima sur un centre de Traoré Syndou. Suite à une balle mal renvoyée par la défense adverse, Koné Bakary signe le second but jaune et noir.

La « deuxième ASEC Mimosas » de Yeboah Daniel (Angban Vincent), Kadio Boris, Sogodogo Lamine, Okou Zahui, Guindo Moussa, Mangoua Késsé, Yao Kouassi Martial, Mark Sekyere, Séri Michaël, Dion Sédé Marc (N’Gossan Antoine) et Dogba Ange Pacôme (Dion Sédé Marc) démontre également, très vite sa supériorité. Sa domination est couronnée de deux autres buts de Dion Sédé Marc (50’) et de Dogba Ange Pacôme (58’).

C’était un bon match d’entraînement. L’équipe y va crescendo après une nouvelle bonne semaine. On redoutait cette rencontre physiquement, après des séances d’entraînements éprouvantes. Mais, l’équipe a marqué quatre buts sans en encaisser. C’est positif pour la confiance. Mais, il ne faut pas accorder plus d’importance que cela au score. Les tests à venir seront bien plus significatifs comme celui de dimanche matin à Sol Béni contre le Racing Club de Koumassi, un adversaire d’un tout autre niveau.

D. Clément

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un × 2 =