Adieu, Brahima OUEDRAOGO !

Décédé, le mercredi 25 novembre dernier, à 2h30 du matin, à l’Institut de Cardiologie d’Abidjan, au CHU de Treichville, Brahima OUEDRAOGO, le Coordonnateur Administratif de l’ASEC Mimosas, a été inhumé, le lundi dernier, en début d’après-midi, au cimetière de Williamsville.
Une foule nombreuse et compacte s’était entassée dans l’enceinte d’IVOSEP-Treichville pour dire au revoir à Brahima OUEDRAOGO, le Coordonnateur Administratif de l’ASEC Mimosas, décédé le mercredi 25 novembre 2009. Ceux qui n’avaient pas eu de place dans la cour attendaient dehors. #Les membres du Conseil d ‘Administration de l’ASEC Mimosas, au grand complet et avec à leur tête, Me Roger OUEGNIN ainsi que de nombreux Actionnaires, dont certains sont arrivés de l’intérieur du pays, étaient là pour exprimer leur amour à Brahima OUEDRAOGO, mais aussi leur douleur au moment de la séparation. Le monde sportif ivoirien était bien représenté avec une forte délégation de la Fédération Ivoirienne de Football conduite par le président de la ligue professionnelle Sory DIABATE ; d’autres présidents de fédération, des présidents de clubs; des entraîneurs ; des joueurs et des journalistes. Une forte délégation arrivée du Burkina Faso et conduite par M. Boureima BADINI, représentant le Président du Faso, SEM. Blaise COMPAORE, était aussi présente. La délégation Burkinabé comprenait entre autreZambendé Théodore SAWADOGO (Président de la fédération de football) et quelques uns de ses collaborateurs,Salif KABORE(PDG de la Sonabel),Seydou DIAKITE(PDG de la SMTB-Groupe SAGA),DJIRE Issa(Dirigeant de l’AS FB).L’Ambassadeur du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, SEM. Emile ILBOUDO, le Consul, BALIMA Ambroise, la diaspora burkinabé en Côte d’Ivoire et son président KALMOGO Arouna, la délégation de l’UNARTCI et son président, GADJI Céli et de nombreux parents, amis et connaissances tenaient tous à rendre un dernier hommage à Brahima OUEDRAOGO qui fut pour chacun un homme exemplaire. Les oraisons funèbres prononcées par Francis OUEGNIN, le Président Délégué de l’ASEC Mimosas et BILA Ahmed, le porte-parole de la diaspora sports des burkinabé en Côte d’Ivoire ont été émouvants.
Mme OUEDRAOGO née SANOU Anne, l’épouse du défunt, était inconsolable. Mais au milieu de ses enfants, parents et amis, elle était bien entourée.
Après la levée de corps et une escale à la mosquée de la rue 38, à Treichville,Brahima OUEDRAOGO a été inhumé au cimetière de Williamsville.Les cérémonies du 7e jour auront lieu, ce jeudi matin, à partir de 8 heures, dans la cour familiale à Adjamé-Bromakoté. Adieu, Monsieur BRAHIMA! Repose en paix.

K. Ismaël.
(Photos. K. Oumar)

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

deux × deux =