L’attaque mimosas en chiffres

L’ASEC Mimosas champion de la saison 2009 à trois journées de la fin du championnat, continue de retenir les attentions. Après deux années de disette qui s’évanouissent avec un fulgurant retour aux commandes, l’ASEC Mimosas renoue avec le titre de leader du football national. Un parcours qui mérite d’être salué et dont les performances exigent respect. L’ASEC Mimosas a connu bien de titres car cette année les actionnaires savourent leur 23ème titre, mais ce titre comme le soulignent les internautes du site officiel du club reste symbolique, en ce sens qu’il célèbre le 16ème titre en vingt ans de Présidence de Maître Roger Ouégnin, PCA de l’ASEC Mimosas.# Ce parcours meublé de haut et de bas a retenu l’attention de ASEC.CI qui vous fait découvrir la ligne offensive des jaune et Noir.

Officiellement 7 à répondre à l’appel sur cette ligne offensive, ces garçons auront, durant 26 journées, soient 2340 minutes, donné le meilleur de leurs compétences et de leur dévouement. Dion Sédé Marc (1039 minutes de temps de jeu, 16 matches joués sur 26 avec 12 titularisations), Koffi Foba Stevens (567 minutes, 10 matches joués sur 26 avec 7 titularisations), N’Gossan Antoine (627 minutes de temps de jeu, 11 matches joués sur 26 avec 8 titularisations ), Ifeanyi Christian (324 minutes de temps de jeu , 7 matches joués sur 13 avec 3 titularisations), Koné Ladji Tiézan (102 minutes de temps de jeu , 2 matches joués sur 26 avec 1 titularisation), Mangoua Késsé (794 minutes de temps de jeu, 16 matches joués sur 26 avec 8 titularisations) et enfin le jeune Ghanéen Plange Nii Adamah (368 minutes de temps de jeu, 10 matches joués sur 13 avec 4 titularisations) ont constitué la crème de l’attaque Jaune et Noir avec un total de 21 buts sur les 40 buts inscrits par les mimosas au cours du championnat national. L’on peut dire qu’ils ont moyennement répondu à leur mission en inscrivant 52% des buts de l’ASEC Mimosas.

Idéalement soutenue par les milieux de terrain mimosas et nourrie des relances des ailiers dont l’intraitable Frimpong Yaw, cette attaque fut l’une des plus redoutables de la saison 2009. Meilleure attaque de la ligue1 avec 40 buts donc une moyenne de 1,53 buts par match, cette présence offensive des mimosas promet une aventure africaine fleurissante. Très épanouie à Domicile avec 17 buts marqués soient 42,5% et irréversible à l’extérieur avec 23 buts soient 57,5%, l’ASEC Mimosas s’est donnée les moyens de son succès et a su conduire les actionnaires à la découverte des buteurs à l’image de Kouakou N’Doua Iréné désigné meilleur joueur de la saison 2009, qui termine cette saison avec 10 buts.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatorze + 4 =