ASEC MIMOSAS : CHAMPION 2009

L’ASEC Mimosas a remporté ce dimanche au stade Félix Houphouët Boigny, son 23ème titre de champion de Côte d’Ivoire, en battant le Stella Club d’Adjamé, sur le score sans appel de 3 buts à 0. C’est une équipe Jaune et Noir, forte, déterminée et irrésistible, qui a conduit toute seule les 90 minutes de l’opposition Stella-Asec comptant pour la 23ème journée du championnat national. Les jaune et Noir, comme l’avait promis le coach Maxime Gouaméné, n’ont accordé aucun moment de répit aux magnans d’Adjamé. Venus en file indienne et forts de leur victoire face aux aiglons, c’est en rang dispersé que les magnans sont sortis du stade Félix Houphouët Boigny, avec la désillusion de la victoire.

Depuis de nombreuses années, l’ASEC Mimosas sème en formant des joueurs de talent et c’est en toute logique qu’elle récolte aujourd’hui les fruits de ce long travail en remportant le championnat national largement avant son terme.#

Le scénario, tant souhaité et attendu par les actionnaires et tous les sympathisants de l’ASEC Mimosas, vient de se produire au stade Félix Houphouët Boigny d’Abidjan.
Après 2 années transitoires, comme l’a souligné le Président de la Section Football, Francis Ouegnin, les jeunes talents du temple de Sol Béni ont donné à la faveur de cette 23ème journée, une leçon de professionnalisme à la Côte d’Ivoire. Avec des lettres en or, ils ont écrit le 23ème chapitre de l’histoire nationale de l’ASEC Mimosas, et cela dès la 21ème minute, où Kouakou N’Doua Irénée, par une tête appuyée, débloque le compteur mimosas. A l’origine de ce but, l’infatigable ailier gauche des Jaune et Noir, Guindo Moussa, qui, d’une précision extraordinaire, dépose un centre millimétré sur la tête du milieu KOUAKOU N’DOUA Irénée. Les jeune mimosas garderont ce score jusqu’à la pause prononcé par le juge central M. N’Dri Kouamé.

Dès la reprise de la seconde période, les poulains de Maxime Gouaméné, avec une accélération insoutenable pour les magnans, vont noyer l’espoir des hommes venus d’Adjamé. L’intraitable Zagbayou Hugues Evrad, plus que jamais irrésistible, déstabilise deux adversaires avant de sortir une excellente balle pour Plange Nii Adamah. Comme une girouette, le jeune ghanéen se met en mouvement mais il est abattu dans la surface de réparation par le portier du Stella. La décision du juge central, à quelques mètres de l’action, sera sans appel lorsqu’il prononce l’ultime sanction. Le penalty est transformé de manière académique avec un très beau geste technique par Kouakou Iréné, qui signe son doublé à la 49ème min. Malgré ces deux longueurs d’avance, les Jaune et Noir seront à la conquête du ballon à l’image d’une équipe qui doit encore remonter des buts. Cette vivacité, couronnée d’une présence extraordinaire de l’entre-jeu mimosas, tétanise les stellistes dont le jeu reste sans âme. A la 64ème minute, le jeune ghanéen Plange Nii Adamah, très bien servi par Mangoua Késsé, enfonce le Stella du plat du pied. Ce troisième but de l’ASEC Mimosas enflamme le Stade Félix Houphouët et signe à jamais le triomphe Jaune et Noir. L’ASEC s’empare pour la 23 fois de son histoire du titre de champion de Côte d’Ivoire. Une distinction, construite par toute la famille Mimosas avec à sa tête, un visionnaire, Me Roger Ouegnin, qui célèbre aussi ses 20 ans à la présidence du conseil d’Administration du seul club d’Afrique noire désigné par le FIFA comme modèle d’organisation de Club de football. Il y a 20 ans ce jeune avocat prenait la tête de l’ASEC Mimosas, mais sa vision avant-gardiste du football professionnel et sa maquette futuriste qu’il concevait pour le club jaune et Noir, ont fait de lui aujourd’hui, une ressource précieuse à la signature désormais indélébile. Lors de ces 20 années de Présidence, l’ASEC Mimosas a remporté 16 fois ce championnat.

Après 2 années de transition, au cours desquelles l’ASEC MIMOSAS aura investi pour la construction d’une équipe fanion dont l’épine dorsale se nourrit de l’Académie MimoSifcom, offre en lettre d’or à toute la famille jaune et Noir la place qui est la sienne. L’ASEC Mimosas est champion de Côte d’Ivoire de la saison 2009, une histoire belle et qui mérite d’être racontée. Gloire à toi Equipe Jaune et Noir et Vive l’ASEC Mimosas !

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

douze − 4 =