STELLA – ASEC , ce sera le match du titre

L’ASEC Mimosas s’est envolé vers son 23ème titre, en battant l’AS Denguélé dimanche dernier au stade Robert Champroux, sur le léger score de 1 but à 0. Ce 23ème sacre national, les Mimos le tiennent en dessous de leurs crampons et, ce n’est pas le coach Maxime Gouaméné qui en dira le contraire : « Nous sommes proche du titre mais rien n’est acquis ». Si pour le technicien Jaune et Noir, rien n’est encore acquis, l’issue du prochain match contre le Stella Club d’Adjamé pourrait délier les langues et libérer les esprits. En effet, les Jaune et Noir sont à une victoire du titre et le match contre le Stella, prévu pour le dimanche prochain, au stade Félix Houphouët Boigny, se dessine comme le match du titre. #Avec 51 points +28 contre 40 points +19 pour Aiglons, les Mimos sont en pôle position. Il suffit d’un succès face au Stella pour que les poulains de Maxime Gouaméné plient le championnat avant son terme.Ils seraient alors désignés champions de Côte d’ivoire à trois journées de la fin de la saison. Il y a donc du cœur à mettre à l’œuvre face aux Stellistes au cours d’une rencontre où aucune concession ne sera admise. « La rencontre contre le Stella Club d’Adjamé est le match du titre. Nous mettrons tout en œuvre pour avoir le gain des trois points. Nous savons que les rencontres sont difficiles en cette fin de saison, mais nous nous battrons jusqu’au bout. Nous ne sommes pas prêts à baisser pavillon devant le Stella », a indiqué Maxime Gouaméné. Ce prochain match sera donc très suivi et les actionnaires qui ont prévu effectuer massivement le déplacement, assureront parfaitement leur rôle de 12ème homme.

On le sait, l’arrivée de Maxime Gouaméné à la tête de l’encadrement technique des Jaune et Noir a été un profond déclic. Il a su redonner de la coloration à l’équipe fanion de l’ASEC mimosas et la complicité qui est née entre ses joueurs et lui continue de produire du capital. Ayant fait des affaires locales leur challenge immédiat, les Mimosas sont en phase de réussir l’exploit. Un exploit qui, fort de l’organisation du club et meublé des talents qui ne sont plus à présenter, installera les Jaune et Noir dans un rythme cohérent et mélodieux.
L’ASEC saura porter cette belle histoire de reconquête de son titre sur de belles tablettes et saura surtout la réciter au soir de la 24ème journée. Le Club cher à Me Roger Ouegnin est debout, institutionnalisé et manifestement orienté vers le futur. Un futur rayonnant dont la robustesse se nourrit d’une organisation légendaire aujourd’hui encensée comme un réel modèle à travers le monde. Le grand arbre Jaune et Noir portera des fruits et l’on peut se permettre de croire que plus rien de fâcheux ne pourrait désormais stopper l’ASEC Mimosas dans sa marche vers le 23ème sacre national. La fête aura bel et bien lieu !

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

treize + 5 =