La défense mimosas impressionne !

L’ASEC Mimosas gagne en assurance et continue avec toute la détermination sa marche vers le titre de champion de Côte d’Ivoire. Des victoires se succèdent, des points s’additionnent et les Jaune et Noir creusent l’écart. Il reste encore 8 journées, toutes de grande valeur et qui doivent être négociées avec la même énergie. Diomandé Ahmed Hervé et ses coéquipiers en sont conscients et se ménagent pour maintenir le cap. Depuis plusieurs journées, l’ASEC mimosas est devenue plus offensive avec des révélations de buteurs à l’image de Kouakou Patrick Iréné, qui explose les filets adverses par ses frappes lourdes et limpides.#
La ligne offensive a retrouvé ses couleurs et cela à la grande joie du premier responsable du staff technique Jaune et Noir, le Coach Maxime Gouaméné pour qui, un titre s’acquiert au fil des victoires. Si les victoires réalisées depuis plusieurs journées maintiennent les mimosas dans le fauteuil de leader, il est bon de relever que l’ASEC Mimosas à édifier une muraille défensive impressionnante. Cette défense tenue par des garçons expérimentés comme Diomandé Ahmed Hervé, Sogodogo Lamine, Ouattara Boliguibia et Koffi Adou Gérard est devenue en toute objectivité le starting-block de toute la coordination tactique des protégés de Me Roger Ouegnin. Des jeunes ont aussi, dans les lignes de cette défense mimosas, gagné en assurance et en efficacité à l’image de Kadio Didier Boris et du jeune Okou Zahui. Ce sont donc ces gardiens de l’arrière-garde mimosas qui écrivent, match après match, la belle histoire défensive du club le plus populaire de la Côte d’Ivoire. Une histoire qui est meublée d’un record impressionnant : seulement 6 buts encaissés depuis le début de la 50 ème édition du championnat national de Ligue 1. C’est donc le lieu de saluer ces garçons qui tiennent les rênes de la défense Jaune et Noir avec maestria et professionnalisme. En plus de détenir le rang de la meilleure attaque, l’ASEC mimosas est fière de se distinguer en tant que meilleure défense (6 buts encaissés) devant l’Africa Sports d’Abidjan (11 buts encaissés). A l’image donc de l’attaque Jaune et Noir vêtue désormais de ses couleurs dorées et de l’entre-jeu devenu intraitable, la cohorte défensive de l’ASEC Mimosas respire la forme. Que cette disposition d’ensemble, conduise le collectif Jaune et Noir au titre 2009. Allez les mimos !

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

onze − trois =