Séduisants mimosas !

L’ASEC Mimosas vient de démontrer sa main mise sur le championnat national de Côte d’Ivoire en battant l’Entête Sportive de Bingerville, par le score sans appel de 3 buts à 0, dimanche 09 Août au stade Robert Champroux de Marcory. Une victoire qui redonne du sourire aux actionnaires qui avaient tout de même effectué massivement le déplacement du Robert Champroux. 3 buts de belles factures, 3 jours après la défaite de la coupe nationale, les mimosas viennent de démontrer qu’ils restent debout pour le dernier round. Ils empochent ainsi 3 points précieux, devant l’adversaire du jour, très vite tétanisé par la fureur offensive des poulains de Maxime Gouaméné.# Depuis le dernier rideau défensif des mimosas sous la commande du capitaine Sogodogo Lamine en étroite communication avec Yéboah Daniel, jusqu’au bastion offensif en passant par le cœur du système tactique mimosas, les Jaunes et Noir ont rudoyé les bingervillois malgré leurs belles dispositions. Des acteurs clés, comme des catalyseurs de la chaine mimosas, auront mis en déroute, tout le système tactique des banlieusards. Wawa Serge, avec une belle faculté de réaction-réflexe instinctive et fulgurante et qui a toujours obtenu le dessus dans les derniers sprints, Frimpong Yaw dont les accélérations exigeaient des appuis athlétiques absents chez les visiteurs et le duo Mangoua Késsé et NGossan Antoine dont les rotations ont littéralement assommé la défense bingervilloise, auront chacun à leur niveau donné une coloration Jaune et Noir à cette rencontre.
Avec une meilleure disposition, pendant le premier quart d’heure, au cours duquel ils n’auront offert aucune lucarne d’expression aux bingervillois, les Jaune et noir finissent par faire plier la défense de l’ESB. A la 16ème minute, une tête sèche du jeune Okou Zahui monté en appui offensif, plante le portier Tahouroru Clovis de Bingerville. Cette longueur d’avance au score, sera étoffée à la 45ème minute, sur une très belle réalisation de NGossan Antoine. Mis sur orbite, NGossan déséquilibré, réussi à armer une frappe lourde et mécanique qui fustige le gardien Tahourou Clovis. C’est donc sur ce score de 2 buts à 0, que le juge central N’Da N’Guessan ramène les deux formations dans les vestiaires.

La deuxième période sera décisive pour les bingervillois qui reviennent avec de meilleurs sentiments. Mais très rapidement, les mimosas vont redistribuer les cartes. Zagbayou Hugues et ses coéquipiers, bouclent l’entrejeu et font échec aux velléités offensives des visiteurs. Ce coup de projecteur mimosas installe l’Entente Sportive de Bingerville dans un mutisme. A la 55ème minute, Ouattara Bouliguibia et Plange Nii Adamah font leur entrée en lieu et place respectivement d’Okou Zahui et de NGossan Antoine. La mise en mouvement du jeune Ghanéen Plange Nii Adamah donne un coup d’accélérateur aux offensives mimosas, sanctionnées à la 76ème minute par un but spectaculaire de Kouakou Iréné. Depuis les 25 mètres, le milieu de terrain mimosas, N’Doua Patrick Iréné, d’une reprise de volée, fusille Tahourou Clovis qui est descendu pour la troisième fois.
C’est donc sur ce score de 3 buts à 0 que le juge central met fin à la rencontre. Ce qui permet aux poulains de Me Roger Ouegnin d’empocher les 3 points de la victoire alors que sur l’autre rive, l’Africa Sport était tenu en échec par les militaires de la SOA sur le score nul et vierge. Les mimosas demeure toujours maîtres sans partage du championnat national de ligue 1.

Feuille de match

Yéboah Daniel
Wawa Serge
Sogodogo Lamine
Okou Zahui
Frimpong Yaw
Zagbayou Hugues
Koffi Gérard
Kouakou Iréné
Kouadio Kouassi Pacôme
Mangoua Késsé
NGossan Antoine

Remplacements

55ème minute
NGossan Antoine (OUT)
Plange Nii Adamah (IN)

55ème minute
Okou Zahui (OUT)
Ouattara Bouliguibia (IN)

81ème minute
Kouadio Kouassi Pacôme (OUT)
Karamoko Alassane (IN)

Avertissments
NGossan Antoine (52ème minute)
Karamoko Alassane (90ème minute)

Buts
Okou Zahui ( 16ème minute)
NGossan Antoine (45ème minute)
Kouakou Iréné (76ème minute)

Remplaçants
Cissé Adama
Kadio Didier Boris
Dion Sédé Marc
Zagré Souleymane

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 × 3 =