Les Jaune et Noir à la tâche à Sol Béni

La grande finale de la 46ème édition de la coupe nationale aura bel et bien lieu, ce jeudi 06 Août 2009, au stade Félix Houphouët Boigny à partir de 15H00. Très attendue par les sportifs ivoiriens et les observateurs étrangers, cette rencontre, habillée aux couleurs du 49ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, donnera le coup d’envoi de ces festivités.
Paré aux couleurs de fête, le match ASEC-AFRICA demeure un derby, aux contours accentués par la forte rivalité qui anime les oppositions entre ces deux formations depuis plusieurs décennies. Le stade Félix Houphouët Boigny a fait sa toilette, les quartiers généraux des deux équipes s’activent et les supporteurs animent la tension.# L’ASEC et l’AFRICA se connaissent bien, pour avoir très souvent tenu en haleine le public sportif ivoirien lors de leur opposition, mais, ce jeudi ce sera une autre dimension, un autre prestige et un autre capital doré autour desquels les deux leaders du football ivoirien articuleront les débats. Ce sera la 4ème fois depuis le début de cette saison, que les Jaune et Noir et les Vert et Rouge s’expliquent. Tandis que les Oyés se forgent un moral et une confiance depuis plusieurs journées, les enfants de Sol Béni quant eux, établissent leur règne en rasant tout sur leur passage. Les victoires se comptabilisent de part et d’autre, les effectifs s’étoffent, les stratégies s’enracinent et l’intimidation précède le rectangle vert. En orbite sur deux parallèles, depuis lesquelles chacune des deux équipes exprime sa suprématie, son règne et sa présence, ce sont par des victoires interposées que l’ASEC Mimosas et l’AFRICA Sports ont réussi à donner à cette finale tout le charme qu’elle revêt aujourd’hui. On penserait à un derby tant attendu et qui viendrait ainsi clore les débats. Alors que, ce derby sera le 4ème du genre depuis le début de la saison et que les 3 premiers derbies ont été à l’avantage des protégés de Me Roger OUEGNIN. Si les oyés pensent avoir le dessus, eux qui avaient été défaits par les mimosas en demi-finale et par la suite repêchés au soir d’un match d’appui, devront passer sur les corps des garçons de Maxime Gouaméné. « Nous sommes à 90 minutes de la fin d’une longue marche vers le trophée. Nous nous sommes battus sans relâche et avec détermination. Beaucoup d’énergie on été mobilisée et notre premier challenge de cette saison 2009 pointe à l’horizon. Ce n’est donc pas maintenant à quelques heures du bonheur que nous allons ramollir les crampons. Celui qui veut prétendre à ce trophée, devra nous passer dessus. » a confié le premier responsable du staff technique Jaune et Noir. On perçoit visiblement que Maxime Gouaméné et ses garçons défendront crânement leur trophée. Les mimos sont débout et déterminés à confier leur suprématie. Ce derby devient excitant et mérite d’être vécu quelque soit la position d’où l’on apprécie. La ferveur est perceptive et en toute objectivité, la finale de la 46ème édition sent la poudre. En professionnels avertis, les Jaune et Noir sont déjà à la tâche, et dans le secret de Sol Béni, ils affutent leurs armes au son d’une profonde coordination tactique et technique.

Liste des 18 joueurs retenus

1- Yéboah Daniel
2- Angban Vinent De Paul
3- Kadio Didier Boris
4- Frimpong Yaw
5- Okou Zahui
6- Ifeanyi Innocent
7- Sekyere Mark
8- Wawa Serge
9- Sogodogo Lamine
10- Kouakou Iréné
11- Yao Kouassi Martial
12- Plange Nii Adamah
13- Ouattara Bouliguibia
14- Koné Bakary
15- Zagbayou Hugues
16- NGossan Antoine
17- Dion Sédé Marc
18- Mangoua Késsé

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

7 + 10 =