Pour une place en finale

Stade d’Abidjan-ASEC Mimosas, un match intéressant et excitant en perspective, avec au bout, une qualification pour la finale de la 46ème édition de la Coupe nationale. Les deux équipes se sont rencontrées récemment en L1, mais ce dimanche 26 juillet au stade Félix HOUPHOUET-BOIGNY, ce sera un autre match.
L’ASEC Mimosas aura sûrement une grosse envie de faire un match différent de celui réalisé (1-1) lors de la 13ème journée de la Ligue 1 jouée le dimanche 28 juin 2009. L’ASEC Mimosas avait terriblement souffert ce jour-là, devant le défi athlétique proposé par les stadistes.# Maxime GOUAMENE et les siens étaient déçus du résultat. A l’inverse, Téty GNABO, l’entraîneur du Stade d’Abidjan et son capitaine MANSOU Kouakou étaient satisfaits de ce nul. Ce dimanche, l’ASEC Mimosas doit donc, avant tout, démontrer que le nul en championnat n’a été qu’un accident.
L’élimination (1-0) de l’Africa Sports, qui était intenable depuis quatre matches sans défaite, par l’ASEC, en quart de finale, confirme la volonté des Mimos de monter sur la plus haute marche du podium de la 46ème édition de la Coupe nationale. Ce dimanche, l’ASEC devra confirmer, devant le Stade d’Abidjan, cette ambition.
Maxime GOUAMENE pourra disposer de toutes ses recrues. S’il les estime aptes à prendre part à cette demi-finale de Coupe nationale, ce sera de grands renforts.
Mais attention tout de même aux Yéyés. Leur président ABY Richmond, ne cache pas qu’une qualification de son équipe en finale, lui ouvrirait les portes de l’Afrique, la priorité des priorités du Stade, cette saison. Tout porte à croire que les Bleu et Rouge livreront le match de leur “survie” face aux Mimosas.
Pour l’ASEC Mimosas qui enchaîne les victoires, c’est surtout l’état d’esprit qu’il faut retenir et réussir à conserver en ayant cette envie d’épingler le Stade d’Abidjan. Ce qui pourrait bien être le cas dimanche, au stade Félix HOUPHOUET-BOIGNY.

D. Clément

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

3 × trois =