Les anciens athlètes en première ligne

De plus en plus, le patron de l\’ASEC Mimosas, Me Roger Ouégnin, nomme des anciens athlètes du club à d\’importants postes de responsabilité, à ses côtés. Et la tendance n\’est pas près de s\’arrêter. Quel profil présentent ces anciens footballeurs ou basketteurs et quelles sont les raisons d\’une telle politique ?
Le fait n\’est pas nouveau à l\’ASEC Mimosas. Des anciens athlètes mimos ont, autrefois, occupé des postes de responsabilité au sein du club. Généralement, ceux-ci se voyaient confier les rênes de l\’encadrement technique. C\’est ainsi que Fautin COFFIE, Ignace Wognin, SYLLA Mamadou, Gabo Gérard, Konan Yoboué et Manglé Eustache ont été les premiers à revêtir le manteau d\’entraîneur principal de l\’ASEC Mimosas après avoir raccroché les crampons. Le phénomène a pris de l\’ampleur sous le Président Roger Ouégnin. Aujourd\’hui, des anciens athlètes dirigent même certaines sections ou siègent au Conseil d\’Administration quand ils ne sont pas des cadres techniques du club.

Formation et promotion des encadreurs techniques

Dans sa politique, l\’ASEC Mimosas accorde une place de choix au volet social. Le club ne se contente pas de tirer le meilleur de ses athlètes pour les abandonner à la fin de leur carrière. Il aide ceux qui désirent rester dans le domaine sportif à réussir leur reconversion. Dans cette optique, des anciens footballeurs sont devenus des entraîneurs compétents ayant suivi une formation pratique auprès d\’entraîneurs étrangers qui ont servi le club. Zaré Mamadou, qui a conduit l\’ASEC Mimosas à sa première finale de Coupe d\’Afrique des clubs champions, en 1995, Aka Kouamé, Amani Yao et aujourd\’hui Maxime Gouaméné, Lucien Kassy Kouadio, Bakary Koné et Traoré Siaka dit Gigi sont tous passés par là. KLEY WEULY Mathias, tout en restant dans le domaine de la formation porte aussi la casquette d’intendant de l’Académie MimoSifcom.
Au besoin, dans leur quête de perfectionnement, ces athlètes reconvertis au métier d’entraîneur de football, passent leurs diplômes ou suivent des stages de formation continue organisés par la Fédération Ivoirienne de Football ou par la FIFA, avec la caution du club. Chaque fois que le club les juge prêts à assumer des responsabilités, il n\’hésite pas à les leur confier.
Pour ceux qui ne sont pas sur le terrain, leur nomination à des postes dépend de certaines qualités qu\’ils auront démontrées, à savoir leur amour pour l\’ASEC, mais aussi leur loyauté, leur fidélité et les services rendus au club. C\’est le cas de l\’ancien capitaine de l\’équipe de football, Gadji Céli, qui mène avec réussite sa carrière d\’artiste-chanteur. Gadji a toujours été un modèle dans son entourage et il siège aujourd\’hui au Conseil d\’Administration. Maiga Alou, ancien joueur de grand talent de la section basketball de l\’ASEC Mimosas qui a servi sa section à tous les niveaux avant de se battre pour le maintien de celle-ci parmi les structures du club, s\’est vu non seulement confier la présidence de ladite section, mais aussi désigné membre du Conseil d\’Administration de l\’ASEC. Youssouf Fofana, formé à l\’ASEC, a évolué sous les couleurs mimosas avant de s\’envoler pour la France où il a porté successivement la tunique de l\’AS Cannes, de l\’AS Monaco et des Girondins de Bordeaux avant d\’aller jouer dans le golf arabo-persique. Il est revenu terminer sa carrière à l\’ASEC Mimosas dont il est à présent le Directeur Sportif. Fofana s\’est toujours montré exemplaire sur le terrain et dans la vie. Il a servi l\’ASEC du mieux qu\’il a pu.
Me Roger Ouégnin a également rappelé, auprès de lui, Badra Aliou comme son Conseiller Spécial du PCA.
Cissé Vakantié, vaillant latéral droit mimos des années 1970 qui a fait ensuite carrière à la police nationale et dirigé l\’AAFAAM (Amicale des Anciens Footballeurs et Athlètes de l\’ASEC Mimosas), est pressenti pour devenir le responsable de la sécurité à Sol Béni, dès l\’ouverture de la Maison Excellence, dans quelques mois.

br>
Apporter leur expérience au club

Le but d\’une telle politique n\’est pas seulement d\’ordre social. Les anciennes gloires qui ont généralement une conduite exemplaire et un vécu très riche ont la possibilité de bien encadrer leurs cadets et leur transmettre leur expérience. Ayant été eux-mêmes des athlètes de haut niveau, ils connaissent les exigences et la psychologie du sport et cela constitue un atout certain pour le club dans la recherche de la performance.

Pérenniser l\’esprit du club

« On naît ASEC, on ne le devient pas», entend-on souvent les Actionnaires dire avec fierté. Preuve que dans ce club, il existe un esprit typique qui anime la plupart des anciens joueurs mimos. Cet esprit se caractérise par une grande passion pour leur club et ses couleurs. Mais également par un tempérament de gagneur, par la volonté d\’être toujours les meilleurs et de demeurer un modèle. Les anciens athlètes ont la responsabilité d\’inculquer cet état d\’esprit aux nouvelles générations et c’est pour cela que le Président Roger OUEGNIN les met en première ligne pour que… La légende continue.

K. Ismaël.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-neuf − sept =