Un vrai capitaine au service de son équipe

DIOMANDE Ahmed Hervé, le capitaine de l\’ASEC Mimosas que nous appelons “tchêfari” (Corps d’Homme) en malinké, a réalisé un sans faute lors de la manche aller du championnat. Un vrai capitaine au service de son équipe.
Le marché du mercato devrait s\’emballer de nouveau à l\’ASEC Mimosas et l\’avenir de certains joueurs s\’inscrit en pointillé. Ce sont les joueurs qui n\’ont pas assez joué ou qui ne rentrent pas dans les plans de l\’entraîneur, sont passibles d\’être prêtés ou libérés. DIOMANDE Ahmed Hervé, n\’a aucun souci à se faire sur ce plan. Cette situation ne le concerne pas. C’est la sérénité à son niveau.# Au vu de ses statistiques après 13 journées de L1, le capitaine exemplaire des Mimos est assuré de poursuivre son bail. Sur les 30 joueurs utilisés lors de la première moitié du championnat, il a été le plus assidu. Cela lui fait 1170 minutes passées sur le terrain avec deux buts à la clé. C\’est-à-dire que DIOMANDE Ahmed a livré 13 matches comme titulaire sans être sorti en cours de jeu. Que pense le concerné de ses propres performances ? « C\’est une fierté et un encouragement. Mieux, ça me donne plus de responsabilité, en tant que capitaine ».
Sur son 1,82 m et ses 76 kg, le défenseur central et capitaine de l\’ASEC Mimosas, a le physique de l\’emploi qui lui permet de garder la constance depuis 2007, année de sa présence en équipe première, chez les Mimosas. En trois saisons consécutives en Ligue 1, il totalise une présence remarquable dans les rangs jaune et noir. Tout ceci concourt à la forte sympathie de ses coéquipiers. « C\’est un capitaine exemplaire. Il a toujours été là quand il le faut pour pousser ses coéquipiers. Sa régularité est la preuve de sa rigueur et de son sérieux dans le travail. ce qui n\’est pas donné à tout le monde », dit le milieu de terrain, KOUAKOU N\’Doua Irénée. ZAGBAYOU Hugues ne dit pas le contraire :
« DIOMANDE est un capitaine exemplaire. Il a du caractère. Il sait motiver ses coéquipiers. Sa constance va l\’amener plus loin». Quand à YEBOAH Daniel, il pense que seul le travail permet à DIOMANDE de réaliser ces performances. « DIOMANDE est un gros travailleur et cela lui épargne les blessures. Sa régularité l’atteste. Il est encore jeune et tout l\’avenir lui appartient à condition qu\’il ne baisse pas les bras ».
Pour l’entraîneur, Maxime GOUAMENE, son capitaine « fait figure d\’ancien et naturellement, il s\’améliore. Ses qualités physiques sont exemplaires. Dans les duels, il est costaud et ne se laisse pas intimider ».
Si DIOMANDE continue sur sa lancée, on dira que le chemin qui mène à la réussite est tout dégagé pour lui. Aujourd\’hui, l\’ensemble des journalistes sportifs qui suivent ses prestations sur les stades de L1, s\’accordent à dire que le capitaine mimos a sa place dans la défense centrale des Eléphants. « Tous les Eléphants ne sont pas titulaires en club. DIOMANDE Ahmed l’est à l\’ASEC et constant dans ses performances. C\’est un garçon qui frappe à la porte de l\’équipe nationale. On peut lui donner sa chance… », affirme KONE Laciné du quotidien Le Patriote.
Bel hommage tout simplement à ce jeune joueur qui monte, qui monte…

D. Clément

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

3 × 5 =