L\’attaquant de l\’Olympique de Marseille a échangé avec ses jeunes frères de l\’Academie Mimosifcom.

Depuis qu’il est en Vacances à Abidjan, Baky Koné, l’attaquant de l’Olympique de Marseille et ex pensionnaire de l’Académie Mimosifcom passe le clair de ses journées à sol Béni, le temple de l’ASEC mimosas.
Le Lundi dernier, il s’est entrainé avec l’équipe professionnelle du Coach Maxime Gouaméné, et le mercredi d’après, il était à l’entrainement du Coach Walter Amann. #
Mais la journée la plus marquante est celle du Mardi 07 juillet 2009 où le joueur de Marseille a malgré la forte pluie qui s’est abattue sur Abidjan, effectué le déplacement de Sol Béni.
A son arrivée à sol béni, l’olympien a d’abord visité l’infirmerie du docteur Malick Sangaret, il a ensuite tour à tour serré la main de ses jeunes frères qui occupent présentement les locaux de l’académie, il s’est ensuite donné un temps très riche d’échanges avec ses jeunes frère de l’Académie Mimosifcom.
A travers des questions-réponses, Baky comme l\’a surnommé Jean Marc Guillou, a relaté son histoire et son expérience acquise à l’académie pendant qu’il y était comme pensionnaire.
Ce fut pour lui une histoire passionnante et inoubliable tant sur le plan professionnel que sur le plan humain.
Après sa formation à l’académie et à l’ASEC, le joueur a atterri au Qatar ou il a effectué un court séjour avant de se retrouver en France dans les équipes de Lorient (2 saisons), de Nice (3 saisons) et de Marseille ou il y est encore pour au moins cette nouvelle saison.
Interroger sur ses relations avec l’ASEC, il dit avoir gardé de très bonnes relations avec l’ASEC et ses dirigeants sans quoi il ne serait pas à sol béni ce mardi et tous les autres jours qui ont précédé.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

cinq × deux =