Les mimosas se qualifient pour les 1/4 de finale

L’ASEC Mimosas recevait ce dimanche 05 juillet au stade Robert Champroux, la formation de HIRE Football Club, dans le cadre des 1/8èmes de finale de la Coupe nationale. C’est sous un temps mi-couvert que les deux équipes ont évolué sous l’arbitrage M. N’Dri Kouamé et les clameurs d’un chaleureux public acquis à la cause des Jaune et Noir.
La formation de HIRE FC qui a barré la route des 1/8èmes de finale aux indomptables d’ISSIA Wazi, avait effectué le déplacement du Stade Robert Champroux avec le projet de s’inscrire dans le carré d’AS.# Mais ce projet devait dans sa réalisation, passer par l’ASEC Mimosas, l’actuel leader du championnat national et détentrice de la Coupe nationale. L’ASEC Mimosas qui ne faisait pas trembler les équipes en début de championnat, a exigé depuis maintenant quelques journées, respect et méfiance de la part de ses adversaires. Tous édifient leur satisfaction aux forts traits de matches nuls réalisés face aux protégés de Me Roger Ouegnin. C’est donc sur cette note que les hommes du Président Ahoua Stallone vont commencer la partie. Contenir l’ASEC Mimosas dans un jeu replié en procédant par des réorganisations offensives sporadiques. C’est ainsi que HIRE FC réussira au bout des 90 minutes de temps réglementaires (auxquels s’ajouteront 5 minutes de temps additionnel) à tenir les Jaune et Noir en échec sur un score nul et vierge. Les mimos dans un jeu très aéré et meublé de belles orientations offensives séduisent le public du Robert Champroux sans toutefois trouver la faille dans un bloc défensif de HIRE très bien en place. La cage d’Ahouchy Aké Jean, le portier de HIRE, restera inviolée malgré les occasions nettes de But. Robustesse ou meilleure disposition pour Aké Jean sous cette forte pression de l’ASEC Mimosas à l’image de Kouakou Iréné dont la reprise de volée meurt sur la barre transversale à la 86ème minute ? Ce gardien aura été de toutes les actions et c’est lui qui conduira les deux formations à l’épreuve fatidique des tirs au but au cours de laquelle l’expérimenté Angban Vincent de Paul sort un jeu parfait. Conscient que l’issue de cette lourde épreuve dépendait d’une part de la fermeté de ses gangs, Angban Vincent enlève les deux premiers tirs de Ouattara N’Golo Yacouba et ses coéquipiers avant de voir le troisième mourir sur le montant droit. Cette fermeté des gangs du portier mimosas à laquelle s’ajoute la technicité de ces coéquipiers, auront raison de HIRE FC. Car en face, les poulains de Maxime Gouaméné s’adonnent à une démonstration de classe en transformant sans trembler 3 de leurs 4 premiers tirs, ce qui élimine du coup les hommes venus de HIRE.
Les mimos se qualifient donc pour les ¼ de finale devant HIRE FC qui aura tout fait sauf l’essentiel. Le prochain adversaire des Jaune et Noir en ¼ de finale est connu, il s’agit de l’Africa Sport d’Abidjan. Il y a donc du rhume dans l’air mais comme l’a si bien souligné Me KONE Mamadou Président du CNACO : « Peu importe le prochain adversaire en ¼ de finale, l’essentiel c’est de se faire confiance tout en respectant adversaire »

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

neuf − cinq =